NOUVELLES

Irak: un député européen accuse Maliki de "génocide" à l'encontre des sunnites

20/01/2014 12:35 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki mène une "campagne génocidaire" à l'encontre de la population sunnite d'Irak, a dénoncé lundi l'eurodéputé conservateur écossais Struan Stevenson, président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l'Irak.

Le chef du gouvernement irakien mène "une campagne implacable de terreur" dans toutes les provinces sunnites, a affirmé M. Stevenson dans un communiqué.

Les récentes campagnes menées par l'armée à Fallouja et Ramadi constituent "la dernière phase de la campagne de Nouri al-Maliki pour éliminer toute opposition à son régime avant les élections du 30 avril", a-t-il dit.

L'eurodéputé a estimé que c'était "un total non-sens" d'affirmer, comme le dit le gouvernement irakien, que ces deux villes étaient aux mains d'insurgés liés à Al-Qaïda.

Pourtant, selon des témoignages sur place, des hommes armés liés à Al-Qaïda contrôlent Fallouja et y imposent leur loi.

"L'éventualité d'une guerre civile est désormais une réalité", a dit M. Stevenson.

"Nous avons remplacé Saddam Hussein par un autre dictateur violent et despotique qui, malheureusement, prend ses ordres auprès des mollahs fascistes de Téhéran", a-t-il déploré. "L'Occident ne peut rester regarder sans rien faire le génocide des sunnites d'Irak".

aje/jri/ai

PLUS:hp