NOUVELLES

Cuba: possible extradition vers la Russie d'un néo-nazi "dans les prochains jours" (ambassade)

20/01/2014 10:54 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

La possible extradition vers la Russie du néo-nazi Maksim Martsinkevich, arrêté vendredi à Cuba, pourrait se décider "dans les prochains jours", a indiqué lundi à l'AFP l'ambassade russe à La Havane.

"L'ultra-nationaliste russe Maksim Martsinkevich, recherché au niveau international, a été arrêté le 17 janvier à Cuba et dans les prochains jours une décision sera prise quant à son extradition vers la Russie", a affirmé à l'AFP un responsable de l'ambassade russe sous couvert d'anonymat.

"Pour le moment, c'est tout ce que nous sommes autorisés à dire", a-t-il ajouté en refusant d'apporter tout autre détail.

L'arrestation de Maksim Martsinkevich, 29 ans, condamné par défaut pour "incitation à la haine" par un tribunal de Moscou, "confirme une fois de plus l'efficacité de la coopération bilatérale en matière de justice, et le haut niveau professionnel des structures judiciaires cubaines", a seulement ajouté le responsable de l'ambassade de Russie.

Le jeune néo-nazi, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international, publiait sur le réseau social Vkontakte des vidéos extrémistes, selon un communiqué officiel des autorités russes publié à Moscou.

Selon le site LGBTQNation, il aurait créé un groupe intitulé "Occupy Pedophilia" et avait mené des attaques contre des membres de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels).

Il avait auparavant fondé une organisation néonazie, Format-18 (deux chiffres correspondant à la place dans l'alphabet des initiales d'Adolf Hitler), et avait été déjà condamné par le passé pour incitation à la haine inter-ethnique.

rd-jhd/ag/ai

PLUS:hp