NOUVELLES

Open d'Australie - Sharapova suit le même chemin que Serena Williams

19/01/2014 09:33 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

Maria Sharapova, tête de série N.3, a subi le même sort que la N.1 mondiale Serena Williams en chutant dès les huitièmes de finale de l'Open d'Australie, face à la Slovaque Dominika Cibulkova (N.24), victorieuse en trois sets 3-6, 6-4, 6-1, lundi à Melbourne.

Comme Williams, affaiblie par une blessure au dos et éliminée dimanche par la Serbe Ana Ivanovic (N.14), en huitièmes également, la Russe n'est pas apparue au mieux physiquement.

Elle a confirmé après le match souffrir d'une hanche. "J'ai une petite douleur au niveau de la hanche", a-t-elle expliqué. "Il faut s'attendre à ce genre de douleurs quand vous passez beaucoup de temps sur le court. Il faut juste faire avec."

"Je pense que c'est juste parce que j'ai beaucoup joué", a-t-elle ajouté. "Ce n'est que mon deuxième tournoi depuis ma reprise, c'est normal que ce genre de choses arrivent. Il faut juste trouver un moyen de les éviter."

Après avoir empoché le premier set, elle a subi une grosse baisse de régime dans le deuxième où, manifestement gênée dans ses déplacements, elle a été menée 5-0. Au courage, elle est revenue à 5-4, mais n'a pas pu empêcher Cibulkova de gagner cette manche.

A la fin de ce set, Sharapova a fait appel au kiné, puis a pris un temps mort médical pour aller se faire soigner hors du court.

Cibulkova, qui n'avait concédé que neuf jeux sur ses trois premiers matches, a pris le service adverse dès le début du troisième set, puis une seconde fois pour mener 4-1, la Russe se révélant incapable d'une quelconque réaction.

'Je n'ai pas joué beaucoup depuis six mois'

Victorieuse à Melbourne en 2008, et finaliste en 2007 et 2012, Sharapova avait déjà été mise en difficulté aux tours précédents. Elle avait été notamment très friable sur son service, qui lui a encore coûté cher lundi.

"Je n'ai pas joué mon meilleur tennis dans ce tournoi, mais j'avais trouvé les moyens de m'en sortir lors de mes deux derniers matches", a-t-elle dit. "J'ai essayé de le faire à nouveau aujourd'hui, mais elle a extrêmement bien joué."

"Il faut que je regarde le positif et que je vois d'où je reviens ces quatre ou cinq derniers mois", a-t-elle considéré. "Je n'ai pas joué beaucoup au tennis depuis six mois."

La Russe avait fait son retour à la compétition au début du mois à Brisbane (demi-finale), après n'avoir joué qu'un match en 2013 (à Cincinnati en août) depuis son élimination au deuxième tour à Wimbledon en juin.

Une blessure à une hanche, déjà, l'avait contrainte à renoncer à quelques tournois avant Cincinnati. Puis une blessure à l'épaule droite l'avait mise sur le flanc pour le reste de la saison.

Cibulkova, 24 ans, dotée d'un petit gabarit mais réputée pour être une grosse travailleuse, se qualifie pour la première fois pour les quarts à Melbourne. Elle y affrontera la Serbe Jelena Jankovic (N.8) ou la Roumaine Simona Halep (N.11).

cyb/mpd

PLUS:hp