NOUVELLES

Le pétrole en repli en Asie après le PIB chinois (93,61 USD)

19/01/2014 11:20 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole s'affichaient en baisse lundi matin en Asie, après la publication des chiffres sur la croissance chinoise en 2013, conformes aux attentes des analystes mais toujours au plus bas depuis 14 ans.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février cédait 76 cents US à 93,61 dollars US en fin de matinée. Le baril de Brent de la mer du Nord pour échéance mars abandonnait 21 cents à 106,27 USD.

Le gouvernement chinois a annoncé dans la matinée que la croissance de la Chine, 2e économie mondiale, s'était stabilisée à 7,7% en 2013, soit le même rythme qu'en 2012 --qui constituait sa plus faible performance en 13 ans--.

Sur le dernier trimestre 2013, le produit intérieur brut a progressé de 7,7%, contre 7,8% au trimestre précédent.

Ces chiffres "dépeignent un tableau en demi-teinte pour le secteur de l'énergie", a estimé Kenny Kan, analyste chez CMC Markets.

La Chine est le premier consommateur mondial d'énergies et son économie est regardée de près par les opérateurs du marché du pétrole.

Les cours pétroliers restaient par ailleurs sous pression, une tendance à plus long terme, en raison de la hausse de la production pétrolière aux Etats-Unis, grâce aux gaz et pétrole de schiste, a ajouté l'analyste de CMC Markets.

Les Etats-Unis ont produit plus de pétrole qu'ils n'en ont importé en octobre pour la première fois en près de 20 ans grâce au boom du pétrole de schiste.

Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi avait affirmé dimanche que son pays n'était pas inquiet du boom de pétrole de schiste, en recevant à Ryad le secrétaire américain à l'Energie, Ernest Moniz.

Les transactions étaient faibles lundi, en raison de la clôture des marchés américains, pour cause de jour férié.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février s'était apprécié de 41 cents, à 94,37 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a fini à 106,48 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 73 cents.

str-bjp/fmp/jr

PLUS:hp