NOUVELLES

Irak: l'EIIL appelle ses combattants à se diriger vers Bagdad

19/01/2014 12:47 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), lié à Al-Qaïda, a appelé les insurgés ayant pris le contrôle de zones urbaines en Irak à "ramper vers Bagdad", dans un message audio mis en ligne dimanche.

"Il s'agit d'une occasion unique, ne la gâchez pas", a indiqué dans un message audio posté sur des forums jihadistes un homme présenté comme Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'organisation.

Cet appel intervient alors que les autorités ont perdu depuis plus de deux semaines le contrôle de Fallouja et de secteurs de Ramadi, dans la province d'Al-Anbar, au profit d'hommes armés, dont des combattants de l'EIIL et des membres de tribus hostiles au gouvernement.

"Fils de l'Etat (islamique) d'Irak, vous êtes plus forts qu'une montagne", a-t-il poursuivi.

"Soyez le fer de lance de la bataille contre les Safavides, restez en première ligne et rampez vers Bagdad et vers le sud", a-t-il lancé. Par Safavides, le mouvement extrémiste désigne les organes étatiques irakiens, et par extension le gouvernement dominé par les chiites de Nouri al-Maliki, qu'il considère comme inféodé à l'Iran.

Les affrontements ont éclaté dans la province d'Al-Anbar, à l'ouest de Bagdad, lors du démantèlement à Ramadi (100km à l'ouest de Bagdad), d'un camp de protestataires sunnites anti-gouvernementaux installé là depuis un an.

L'armée irakienne a lancé dimanche un assaut sur la ville de Ramadi.

C'est la première fois depuis l'insurrection ayant suivi l'invasion américaine de 2003, dont Ramadi et Fallouja ont été des bastions, que des insurgés d'Al-Qaïda prennent aussi ouvertement le contrôle de zones urbaines en Irak.

ak/psr/sw/faa

PLUS:hp