NOUVELLES

Washington condamne l'attentat de Kaboul, "pas de justification possible"

18/01/2014 11:08 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont condamné samedi l'attaque suicide perpétrée vendredi soir par un commando taliban contre un restaurant de Kaboul, soulignant qu'il n'y avait "pas de justification possible" à cet attentat qui a fait 21 morts.

"Il n'y a pas de justification possible à cette attaque, qui a tué des civils innocents, dont des Américains, travaillant au quotidien pour aider le peuple afghan à disposer d'un avenir meilleur", a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, dans un communiqué.

"Les Etats-Unis se joignent à la communauté internationale pour condamner cette attaque des talibans", poursuit le texte, appelant à une "réponse rapide et efficace des forces de sécurité afghanes".

Vendredi soir, un kamikaze s'est fait exploser devant les portes blindées de "La Taverne du Liban", un restaurant du centre de Kaboul prisé par les diplomates, consultants, travailleurs humanitaires et autres représentants de la communauté expatriée qui vit dans la capitale afghane.

Profitant de la confusion provoquée par la puissante détonation, deux autres assaillants armés ont réussi à s'introduire dans le restaurant et ont ouvert le feu sur les clients, avant d'être eux-mêmes abattus par les forces spéciales afghanes.

L'attaque a fait 21 morts, dont 13 étrangers, a annoncé samedi la police. Parmi les victimes figurent deux Américains, deux Britanniques, deux Canadiens et deux Libanais -- un représentant du Fonds monétaire international (FMI) et le patron du restaurant, abattu par les assaillants alors qu'il tentait de se défendre. Un membre danois de la force de police de l'UE (EUPOL) et un responsable russe de l'ONU ont également été tués. Au total, la mission des Nations unies en Afghanistan (Unama) a perdu quatre employés.

"Nous appelons une fois de plus les talibans à déposer les armes et entamer des négociations de paix, qui sont le moyen le plus sûr de mettre fin au conflit de manière pacifique", ajoute Jay Carney.

"Avec cette attaque ignoble visant des civils innocents, les terroristes continuent de faire preuve d'une absence flagrante de respect pour la vie humaine et pour l'avenir prospère et pacifique auquel les Afghans aspirent et travaillent si durement à atteindre", a affirmé de son côté le département d'Etat dans un communiqué distinct.

sam/chv

PLUS:hp