NOUVELLES

Soudan du Sud : l'armée dit avoir repris la ville de Bor aux rebelles

18/01/2014 08:11 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

L'armée sud-soudanaise a affirmé avoir repris samedi la ville stratégique de Bor aux rebelles menés par l'ex-vice président Riek Machar, l'un des principaux foyers des combats qui ravagent la jeune Nation depuis mi-décembre.

"Aujourd'hui 18 janvier 2014, les forces SPLA (l'armée) sont entrées dans Bor", capitale de l'Etat du Jonglei (est) située à quelque 200 km au nord de la capitale sud-soudanaise Juba, a affirmé devant la presse le porte-parole de l'armée Philip Aguer.

"Les SPLA ont vaincu plus de 15.000 hommes de Riek Machar (...) et contrarié ses projets de marcher sur Juba et d'attaquer Juba", a-t-il ajouté.

L'armée gouvernementale tentait depuis près de trois semaines de reprendre Bor aux rebelles.

La capitale de cet Etat sud-soudanais stratégique, chroniquement troublé, change ainsi de mains pour la quatrième fois depuis le début du conflit le 15 décembre.

Les combats pour le contrôle de cette ville ont poussé des dizaines de milliers d'habitants à fuir, dont beaucoup ont préféré affronter une périlleuse traversée des eaux du Nil plutôt que les échanges de tirs des deux camps.

Selon l'ONU, le conflit qui ravage le Soudan du Sud depuis plus d'un mois sur fond de rivalité entre le président Salva Kiir et son ex-vice président Machar, limogé en juillet, a déjà fait plus de 400.000 déplacés.

Salva Kiir accuse Riek Machar et ses alliés de tentative de coup d'Etat. Ce dernier dément, et reproche au premier de ne chercher qu'à éliminer ses rivaux.

str-aud/jlb

PLUS:hp