NOUVELLES

L'Afrique en bref samedi 18 janvier à 16H00 GMT

18/01/2014 09:59 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

SoudanSud-combats

JUBA - L'armée sud-soudanaise, qui tentait depuis trois semaines de reprendre la ville stratégique de Bor, a affirmé samedi avoir repris la ville, l'un des principaux foyers des combats qui ravagent le pays depuis mi-décembre

La présidence sud-soudanaise s'est en outre dite confiante dans la signature d'un cessez-le-feu avec la rébellion menée par l'ex-vice président Riek Machar, une tonalité qui tranche avec celle de l'Union africaine, frustrée par la lenteur des pourparlers de paix entre les deux camps.

Les combats pour le contrôle de Bor ont poussé des dizaines de milliers d'habitants à fuir, dont beaucoup ont préféré affronter une périlleuse traversée des eaux du Nil plutôt que les échanges de tirs des deux camps.

Centrafrique-conflit

BANGUI - Plusieurs localités au nord et à l'ouest de Bangui sont en proie à des actes de violence, ont rapporté samedi des témoins à l'AFP, notamment à Sibut, à 160 km au nord de la capitale, où les habitants terrorisés par des hommes de la Séléka se terrent ou ont fui en brousse.

La gare routière, le marché, ont été ravagés et les violences qui ont démarré vendredi matin, ont fait au moins trois morts, "mais il y en a certainement plus dans les quartiers".

Selon une source religieuse à Bangui, la paroisse de Sibut a été également été attaquée par les Séléka.

Quelque 4.400 hommes de la Misca et 1.600 soldats français de l'opération Sangaris tentent de rétablir l'ordre en Centrafrique, plongée dans la violence et la haine intercommunautaire depuis que les ex-rebelles Séléka ont pris le pouvoir en mars 2013.

Mais ils sont essentiellement déployés à Bangui où le Parlement provisoire enregistrait samedi les dernières candidatures à la désignation d'un président de transition. Le vote prévu lundi doit combler le vide laissé par la démission le 11 janvier de Michel Djotodia, accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences.

Afrique-UE-défense

BERLIN - Berlin attend des décisions diplomatiques européennes lundi avant tout préparatif d'intervention en Afrique, a indiqué samedi un porte-parole du ministère allemand de la Défense, affirmant que rien n'était décidé sur la forme que pourrait prendre sa participation à une opération en Centrafrique ou au Mali.

Egypte-violences

LE CAIRE - Des heurts entre policiers et islamistes ont fait au moins trois morts en Egypte à la veille de l'annonce samedi des résultats officiels d'un référendum constitutionnel présenté par les autorités comme une caution populaire à l'éviction du président Mohamed Morsi.

Les affrontements se sont produits dans plusieurs villes, en marge de manifestations islamistes organisées à l'appel de l'Alliance contre le coup d'Etat, une coalition pro-Morsi chapeautée par les Frères musulmans, dont est issu le président destitué début juillet.

Tanzanie-mines

ARUSHA - Une personne a été tuée et une autre blessée dans des affrontements entre la police et quelque deux mille villageois qui voulaient piller une mine d'or du nord de la Tanzanie exploitée par une filiale africaine du géant canadien Barrick Gold, a déclaré samedi la police.

Afsud-enlèvement

JOHANNESBURG - Un enseignant sud-africain otage au Yemen et que ses ravisseurs menaçaient d'exécuter vendredi faute de rançon, est "toujours vivant mais pas en bonne santé", a indiqué samedi l'ONG sud-africaine qui a renoué le dialogue pour tenter de le faire libérer.

Libye-Italie

ROME - Deux Italiens travaillant pour une entreprise de travaux publics dans l'est de la Libye ont été portés disparus, a annoncé samedi le ministère italien des Affaires étrangères.

Burkina-politique

OUAGADOUGOU - Au moins 10.000 personnes, selon la police, ont manifesté samedi à Ouagadougou pour protester contre une modification de la Constitution qui permettrait au président Blaise Compaoré de se présenter en 2015 pour un troisième quinquennat.

Des manifestations se sont déroulées dans d'autres grandes villes du pays, en cette journée de protestation nationale à l'appel de l'opposition. Aucun chiffre n'était disponible du côté des organisateurs sur le nombre de manifestants.

Madagascar-élection

ANTANANARIVO - Les pays voisins de Madagascar, unis dans la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), ont félicité le nouveau président élu Hery Rajaonarimampianina, saluant la fin d'un "long cauchemar politique et constitutionnel", dans une lettre communiquée samedi à l'AFP.

Congo-DroitsHomme

BRAZZAVILLE - La torture, bien qu'interdite par la Constitution au Congo depuis plus de vingt ans, continue d'y être pratiquée à grande échelle par les forces de l'ordre et ce crime reste impuni, a affirmé vendredi une plateforme d'ONG.

La Fédération congolaise des droits de l'Homme (Fecodho, une dizaine d'ONG) affirme disposer "de dossiers accablants sur la persistance et la banalisation de cette pratique dans notre pays''.

Sénégal-corruption

DAKAR - Une responsable de l'opposition sénégalaise, en détention depuis un mois à Dakar, est soupçonnée de s'être enrichie de manière illicite en profitant de projets gouvernementaux avec une fortune estimée à près de 73 millions d'euros, a annoncé un procureur vendredi à Dakar.

Mali-conflit

BAMAKO - L'armée malienne a arrêté samedi un juge accusé d'avoir été une figure majeure de la violente occupation islamiste du désert dans le nord du pays, a annoncé le gouvernement.

Houka Houka Ag Alfousseyni, qui aurait oeuvré à Tombouctou pendant l'occupation, a été placé en garde à vue en milieu de journée et déferé pour interrogatoire, a indiqué le porte-parole du gouvernement Youssouf Toure dans un communiqué.

Algérie-islamistes

ALGER - Deux islamistes ont été tués par l'armée algérienne vendredi à Bouira, à 120 km à l'est d'Alger, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Cette annonce intervient au lendemain de celle de la mort de deux autres islamistes, également tués par l'armée, et de la découverte des corps de deux kamikazes, morts alors qu'ils préparaient une ceinture explosive en vue d'un attentat.

Nigeria-homosexualité

KANO - Un jeune Nigérian de 20 ans s'est vu infliger 20 coups de fouet en public et une amende pour avoir enfreint la loi islamique interdisant l'homosexualité, à Bauchi, dans le nord du pays, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Cameroun-drogue

YAOUNDE - Une Indonésienne de 21 ans a été arrêtée vendredi à l'aéroport de Douala, la capitale économique du Cameroun, en possession de 5 kg d'héroïne, alors qu'elle s'apprêtait à quitter le pays, a rapporté la radio d'Etat camerounaise Crtv.

La jeune femme était entrée au Cameroun le 14 janvier, en provenance d'Indonésie, après avoir transité par Addis-Abeba (Ethiopie), selon la Crtv.

Le continent africain est devenu ces dernières années une plaque tournante des trafics de drogue entre l'Amérique Latine, l'Asie et l'Europe, selon plusieurs experts et rapports récents.

Afsud-santé

JOHANNESBURG - Le ministre sud-africain de la Santé Aaron Motsoaledi a accusé les multinationales pharmaceutiques de conspirer contre son projet de réforme du droit des brevets, dénonçant un complot "de dimension satanique" et "génocidaire", dans une interview vendredi.

La réforme vise à faciliter la fabrication de médicaments génériques moins chers. Sa finalisation légale pourra prendre deux à trois ans.

DeskAfrique/aub/sba

PLUS:hp