NOUVELLES

Gabon: un Institut du pétrole et du gaz à Port-Gentil pour former des cadres locaux

18/01/2014 02:33 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Le Gabon a inauguré samedi l'Institut du pétrole et du gaz (IPG) pour former de futurs cadres gabonais, à Port-Gentil, capitale économique où sont basées la plupart des installations pétrolières du pays, a constaté un correspondant de l'AFP.

L'IPG, censé accueillir 60 étudiants par an, proposera une formation de 16 mois spécialisée dans le génie pétrolier (géosciences, forage, puits, production), ouverte aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou d'un bac +5.

L'Institut, qui a coûté 5.5 milliards de FCFA, est le fruit d'un partenariat public-privé entre l'Etat gabonais et plusieurs compagnies pétrolières dont Total Gabon et Shell Gabon, les deux principaux producteurs du pays.

L'Institut français du pétrole (IFP trainig) apportera également son concours pour l'encadrement pédagogique et technique de la formation.

La création de cet établissement s'inscrit dans la "volonté de mettre en place dans notre pays un système éducatif capable de répondre aux exigences d'une économie pétrolière moderne", a déclaré le directeur général de l'IPG, Marc-Antoine Igondjo, en présence du président gabonais Ali Bongo Ondimba.

Grâce à cet établissement, des cadres qualifiés pourront être formés sur place, dans ce secteur clé de l'économie du pays, où les pétroliers sont souvent accusés de recourir à une main d'oeuvre étrangère.

Le Gabon est le 4e producteur sub-saharien de pétrole avec entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat 60% de son budget.

str-cl/aub

PLUS:hp