POLITIQUE

Denis Coderre mène plusieurs batailles en même temps

18/01/2014 04:22 EST | Actualisé 19/03/2014 05:12 EDT
PC

Depuis son élection à la mairie de Montréal, Denis Coderre mène des batailles sur plusieurs fronts. D'un côté, il y a celle contre le gouvernement fédéral concernant le péage sur le pont Champlain. De l'autre, il y a la bataille contre la charte des valeurs du gouvernement Marois.

Même si les problèmes d'infrastructure ont dominé les deux premiers mois du son mandat, Denis Coderre s'est attaqué à de nombreux autres dossiers. Il a entre autres forgé une alliance avec le maire de Québec, Régis Labeaume, et veut maintenant lutter contre l'itinérance, éliminer les salons de massage érotique, créer un poste d'inspecteur général et réformer l'administration municipale. Il a entamé vendredi une tournée des villes du Québec pour créer un nouveau rapport de force avec les autres paliers de gouvernement. Il compte aussi se rendre en Haïti en février.

En entrevue à l'émission Les Coulisses du pouvoir, le maire défend ses nombreuses priorités. « On a du temps à rattraper. Montréal doit se retrouver. Évidemment, il y a toute la question interne. Il y a toute la question de faire le ménage dans la maison, d'établir les priorités. C'est sûr que vous avez la réalité du budget, la réalité des infrastructures. Notre propre positionnement parce que pour moi 2014 va être l'année du municipal. »

Campagne de séduction

Denis Coderre se rendra à Trois-Rivières et à Québec lundi pour rencontrer ses homologues. Sa tournée entamée vendredi à Rimouski le mènera également à Victoriaville à Saguenay, à Sherbrooke et à Gatineau.

Le maire a pour objectif de recréer un lien entre Montréal et les autres régions du Québec. Il entend d'ailleurs devenir membre de la Fédération québécoise des municipalités.

Denis Coderre veut également trouver des alliés pour régler des questions qui dépassent les frontières de la métropole comme le déficit des régimes de retraite des employés municipaux et la décision de Postes Canada de cesser la livraison du courrier à domicile.

« Postes Canada aurait pu faire les choses autrement, dit-il. Ce n'est pas un problème montréalais, ce n'est pas un problème québécois, c'est un problème canadien. Il y a d'autres maires qui nous ont contactés et nous allons avoir des alliances à bâtir. »

L'entrevue avec le maire de Montréal, Denis Coderre, sera diffusée à l'émission Les Coulisses du pouvoir dimanche à 11 h sur Ici Radio-Canada Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques tweets au lendemain de l'élection de Denis Coderre