NOUVELLES

Centrafrique: 24 candidats veulent briguer la présidence par intérim

18/01/2014 09:10 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT
AFP

BANGUI, République centrafricaine - Vingt-quatre personnes ont présenté leur candidature pour diriger temporairement la République centrafricaine, a annoncé, samedi, un représentant des autorités.

Selon Ferdinand Mande-Djapou, le conseil de transition national déterminera l'admissibilité des candidats avant la tenue, lundi, du vote visant à élire un président intérimaire.

La République centrafricaine a connu de nombreux coups d'État et dictatures au cours de son histoire. Michel Djotodia, le chef rebelle qui s'était emparé du pouvoir en mars dernier, a démissionné la semaine passée en raison des critiques de la communauté internationale concernant son incapacité à mettre fin aux massacres dans le pays.

Plus de 1000 personne ont été tuées en décembre seulement et près d'un million d'habitants ont fui leur maison alors que les milices chrétiennes ont décidé de répliquer aux rebelles, pour la plupart musulmans, qui ont pris le contrôle du gouvernement centrafricain.

Certains observateurs craignent que les affrontements reprennent après l'élection du leader intérimaire et que la République centrafricaine ne soit le théâtre d'un génocide.

INOLTRE SU HUFFPOST

Haine et cannibalisme en Centrafrique