NOUVELLES

Angleterre - 22e journée: Arsenal et City souffrent, statu quo en tête

18/01/2014 12:44 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Arsenal et Manchester City ont souffert pour s'imposer contre Fulham et Cardiff, ce qui maintient le statu quo en tête du Championnat samedi lors de la 22e journée et met un peu plus la pression sur Chelsea, 3e, avant son choc contre ManU dimanche.

Le leader et son dauphin, qui mènent un train d'enfer avec un petit point de différence, passent ainsi conjointement la barre des 50 unités.

Les Citizens effacent même une 2e barrière symbolique puisqu'ils ont désormais inscrit 103 buts cette saison toutes compétitions confondues.

Si le 100e, également le 1er validé en Angleterre après avoir eu recours à la technologie sur la ligne de but, est rapidement arrivé (14) grâce à Dzeko, les Citizens, malgré leur 11e victoire en 11 matches à domicile et la 7e d'affilée en Championnat, n'ont pas eu la tâche facile ensuite.

Cardiff a ainsi réussi à égaliser en profitant d'une double défaillance de Kompany et Demichelis (29) puis a même inscrit un 2e but anecdotique (90).

Navas a bien permis à son camp de ne pas douter longtemps (33), l'attaque de feu des Mancuniens a ensuite été enrayée jusqu'au dernier quart d'heure par l'équipe de l'ex-Red Devil Ole Gunnar Solskjaer.

En puissance, Touré (76) puis Agüero (79), entré en jeu à la 62e minute en remplacement de Negredo après un mois d'absence, ont toutefois donné une allure plus classique à leur victoire (4-2).

Déjà remplaçant-buteur mercredi en coupe, l'Argentin reprend son impressionnante marche en avant et il en est désormais à 21 buts inscrits cette saison pour son club.

Doublé pour Cazorla

Les Gunners aussi ont souffert lors du derby contre Fulham (2-0), avant d'être soulagés en cinq minutes autour de l'heure de jeu (57 et 62) par un doublé de l'Espagnol Cazorla.

Si ce n'est pas leur victoire la plus impressionnante, il n'en demeure pas moins que c'est la 6e d'affilée toutes compétitions confondues et qu'ils n'ont encaissé que deux buts depuis un mois.

Préalablement à sa réaction, le leader s'était un peu laissé endormir et les Cottagers, avant d'être plombés par une défense qui a désormais encaissé 48 buts, avaient même inquiété Szczesny.

Une nouvelle fois titulaire, le jeune Gnabry a amené sa fougue à droite, mais pas vraiment sa précision alors que Özil est de moins en moins visible.

L'avenir proche dira s'il faut s'en inquiéter avant le retour de la Ligue des champions et ce duel effrayant à venir contre le Bayern Munich.

Avant leur choc contre ManU (7), que Chelsea doit éviter dimanche de relancer, les Blues se retrouvent donc un peu seul en rase campagne, à quatre points de City devant, et à trois de Liverpool (4) derrière.

Les Reds, qui pensaient profiter de leur efficace duo Suarez-Sturridge contre cet Aston Villa (10) toujours embêtant à l'extérieur, ont en effet déjoué et, logiquement menés 2-0, ils n'ont pu finalement qu'obtenir un nul (2-2) à Anfield où ils restaient sur huit victoires depuis le 21 septembre.

Sturridge a bien inscrit son 11e but, Suarez a bien offert un nouveau penalty à Gerrard, le 4-4-2 dessiné spécialement pour eux reste en chantier.

La victoire 3-1 de Newcastle (8) à West Ham (18), évidemment grâce à ses Français puisque Cabaye (auteur d'un doublé) et Rémy en sont désormais respectivement à 7 et 11 buts, permet aux Magpies, pas loin derrière, de combler une partie de leur retard.

A distance, elle permet également à Fulham (17) de rester au dessus de la zone de relégation pour un petit point.

Dernier au coup d'envoi de la journée, Crystal Palace fait en revanche un grand bon en avant grâce à son succès modeste (1-0) contre Stoke (13). L'équipe de Marouane Chamakh est désormais 16e avec 20 points, abandonnant à Cardiff (20) sa peu enviable position.

cd/jta

PLUS:hp