NOUVELLES

Nucléaire: l'accord publié à Washgington est une "interprétation" (Iran)

17/01/2014 02:56 EST | Actualisé 19/03/2014 05:12 EDT

L'Iran a estimé vendredi que le résumé, publié par la Maison Blanche, des conditions d'application de de l'accord intérimaire sur le nucléaire était une "interprétation unilatérale et partiale".

"Le communiqué de la Maison Blanche est une interprétation unilatérale et partiale de l'accord non officiel entre l'Iran et le groupe des 5+1"(Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne), a déclaré la porte-parole de la diplomatie iranienne, Marzieh Afkham, citée par l'agence officielle Irna.

"Ce n'est pas du tout un critère d'évaluation ou de jugement sur la manière dont l'accord de Genève sera mis en application", a ajouté Mme Afkham.

L'accord, signé en novembre à Genève, doit entrer en vigueur lundi. Il limite les activités nucléaires sensibles de l'Iran pendant six mois sous la surveillance de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en échange d'une levée partielle des sanctions occidentales qui étouffent l'économie iranienne.

Le texte de "considérations techniques", publié jeudi par la Maison Blanche, comprend notamment un échéancier pour les inspections des installations nucléaires iraniennes par l'agence onusienne.

Les inspecteurs de l'AIEA sont attendus samedi à Téhéran pour être déployés sur les sites nucléaires visés par l'accord afin de veiller au respect par l'Iran de ses engagements, selon les responsables nucléaires iraniens.

Le texte complet, qui définit pour l'AIEA comment mettre en oeuvre cet accord historique, a été fourni à un nombre restreint d'élus et de collaborateurs au Congrès, selon le porte-parole de la présidence américaine Jay Carney.

Cette annonce américaine est survenue après que des responsables américains ont été contraints de démentir des allégations affirmant que le texte signé avec Téhéran comportait des clauses secrètes.

str/cyj/vl

PLUS:hp