NOUVELLES

Montréal organise un sommet sur l'agrile du frêne

17/01/2014 03:17 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

La Ville de Montréal tiendra un sommet sur l'agrile du frêne en mars prochain. La Ville convie les 19 maires d'arrondissements et les 15 maires de villes liées pour développer une stratégie de lutte commune contre cet insecte qui menace plus de 200 000 arbres sur l'île.

La Ville, qui fait du dépistage depuis 2011, a  constaté que le nombre de frênes touchés avait considérablement augmenté depuis. On a déjà dû abattre 148 arbres et on en a traité des milliers d'autres avec un biopesticide.

Mais ces efforts sont insuffisants et surtout inégaux sur le territoire de l'île. Deux arrondissements n'ont rien fait et presque aucune ville liée n'a fait de dépistage.

Le responsable du développement durable au comité exécutif de la Ville de Montréal, Réal Ménard, a convié les arrondissements et les villes liées à un sommet.

« On ne peut plus être dans une situation où la ville de Montréal intervient, mais que évidemment les villes liées qui constituent la moitié du territoire n'interviennent pas. Le plan doit être un plan d'agglomération et la juridiction du dépistage, à mon point de vue, doit devenir une juridiction d'agglomération avec comme maître d'oeuvre les services des grands parcs et du verdissement », dit M. Ménard.

Aucun coût n'est encore associé à un quelconque programme de prévention, puisqu'on n'a aucune idée de l'étendue de l'infestation dans plus de la moitié de l'Île.

M. Ménard croit qu'il faudra augmenter et étendre le dépistage de l'agrile sur tout le territoire et que tout le monde devra faire sa part, car personne n'est à l'abri de l'insecte.

D'après le reportage de Francine Plourde

PLUS:rc