NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 18 JANVIER

17/01/2014 11:10 EST | Actualisé 19/03/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du samedi 18 janvier 2014 à 04H00 GMT:

DAMAS - Le régime de Damas a fait vendredi des concessions, dont une promesse de cessez-le-feu à Alep (nord), avant la conférence de paix dite de Genève II, à laquelle l'opposition syrienne en exil tarde toujours à confirmer sa participation, malgré la pression de ses parrains.

A cinq jours du coup d'envoi du rendez-vous diplomatique imposé par la Russie et les Etats-Unis, le pouvoir syrien s'est dit prêt à autoriser des convois d'aide, à échanger des prisonniers avec les rebelles et à mettre en oeuvre un plan de cessez-le-feu à Alep.

"Nous notons que le gouvernement syrien est prêt, et cela a été confirmé aujourd'hui par le ministre, à prendre une série de mesures à caractère humanitaire, notamment en réponse à nos appels", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à l'issue d'entretiens à Moscou avec son homologue syrien, Walid Mouallem.

KABOUL - Au moins 14 personnes, dont trois membres de l'ONU et un du FMI, ont péri vendredi à Kaboul dans une violente attaque menée par un commando taliban qui a ouvert le feu "de manière arbitraire" sur les clients d'un restaurant libanais fréquenté par la communauté expatriée.

Trois membres de la mission de l'ONU en Afghanistan (Unama) ont été tués dans l'attaque, a annoncé le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

"Ces attaques ciblées contre les civils sont totalement inacceptables et sont une violation flagrante du droit humanitaire international", a souligné Ban Ki-moon, cité par un porte-parole.

Un représentant du Fonds Monétaire International (FMI) basé à Kaboul figure aussi parmi les personnes tuées, a indiqué le FMI dans un communiqué.

Deux Canadiens font partie des tués, a de son côté annoncé Ottawa vendredi.

LE CAIRE - Des heurts entre policiers et islamistes ont fait au moins trois morts en Egypte à la veille de l'annonce samedi des résultats officiels d'un référendum constitutionnel présenté par les autorités comme une caution populaire à l'éviction du président Mohamed Morsi.

Les affrontements se sont produits dans plusieurs villes, en marge de manifestations islamistes organisées à l'appel de l'Alliance contre le coup d'Etat, une coalition pro-Morsi chapeautée par les Frères musulmans, dont est issu le président destitué début juillet.

BAALBEK (Liban) - Huit personnes dont cinq enfants sont mortes vendredi dans la chute d'obus tirés de Syrie sur la ville frontalière d'Aarsal, au Liban, ont annoncé des responsables, le plus lourd bilan dans ce genre d'attaque depuis le début du conflit syrien.

WASHINGTON - L'armée américaine est prête à entraîner dans un pays tiers des forces irakiennes pour des missions antiterroristes afin de combattre les insurgés liés à al-Qaïda, a affirmé à l'AFP un haut responsable américain de la Défense.

WASHINGTON - Barack Obama a annoncé vendredi son intention de rogner les pouvoirs de l'agence de renseignement NSA en réformant la collecte de données téléphoniques, sans pour autant y renoncer, et en promettant de ne plus espionner les dirigeants de pays amis.

BRUXELLES - Le président américain Barack Obama est attendu le 26 mars pour un sommet UE-USA, a appris vendredi l'AFP de source européenne. Le sommet sera l'occasion pour Barack Obama de répondre aux attentes de l'Union européenne pour rétablir la confiance mise à mal par les révélations sur l'ampleur des programmes d'espionnage mis en oeuvre par les Etats-Unis, a-t-on précisé.

BANGUI - La capitale centrafricaine Bangui a renoué vendredi avec la vie politique, préparant l'élection lundi du nouveau président de transition d'un pays à la dérive, où de nouveaux incidents meurtriers ont été signalés dans le nord et l'ouest.

BANGKOK - Une personne est morte et au moins 37 ont été blessées vendredi par l'explosion d'une bombe lors d'un défilé de manifestants demandant la chute du gouvernement thaïlandais, dernier épisode violent d'une crise politique qui a déjà fait huit morts.

BOMBAY (Inde) - Un mouvement de foule a tué au moins 18 personnes dans l'ouest de l'Inde samedi matin lors d'un rassemblement pour commémorer un chef spirituel musulman, a rapporté l'agence de presse indienne.

RANGOUN - Plusieurs personnes ont été tuées lors d'une attaque contre la minorité musulmane apatride des Rohingyas dans l'ouest de la Birmanie secoué depuis 2012 par des violences confessionnelles meurtrières, a indiqué vendredi une ONG, les Etats-Unis exprimant leur inquiétude.

KIEV - Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a promulgué vendredi de nouvelles lois visant à limiter les manifestations malgré les vives protestations de l'opposition et des pays occidentaux.

ANTANANARIVO - Hery Rajaonarimampianina, soutenu par l'homme fort du régime de transition Andry Rajoelina, est officiellement le nouveau président malgache depuis vendredi, premier chef d'Etat élu depuis le coup de force de 2009, mais son adversaire a refusé de reconnaître sa défaite.

ALGER - Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui vient de rentrer de Paris après des examens médicaux, a fixé vendredi l'élection présidentielle au 17 avril mais n'a toujours pas annoncé s'il comptait briguer un quatrième mandat.

PRAGUE - Bohuslav Sobotka, chef du Parti social-démocrate (CSSD) sorti vainqueur des élections anticipées de la fin octobre, a été officiellement nommé vendredi Premier ministre tchèque par le président Milos Zeman.

MOSCOU - Le président russe, Vladimir Poutine, s'est adressé vendredi aux chaînes de télévision étrangères pour assurer que la Russie ferait "tout" pour assurer la sécurité des jeux Olympiques de Sotchi qui s'ouvriront le 7 février dans le Caucase.

MOSCOU - Une attaque au lance-grenades et à la voiture piégée a fait une dizaine de blessés vendredi dans une ville du Caucase russe au moment où le président Vladimir Poutine assurait les visiteurs étrangers que tout était fait pour la sécurité des JO de Sotchi.

GRENOBLE (France) - L'état de santé du champion allemand de Formule 1 Michael Schumacher, dans le coma à l'hôpital en France depuis le 29 décembre après un accident de ski, est toujours jugé "stationnaire", a annoncé sa porte-parole vendredi dans un communiqué.

mpd/jr

PLUS:hp