NOUVELLES

Exactions dans des localités au nord de Bangui (témoins, sources militaires)

17/01/2014 03:20 EST | Actualisé 19/03/2014 05:12 EDT

Des violences ont fait plusieurs morts vendredi en Centrafrique, à Boali et Sibut, deux localités situées au nord de Bangui, selon des témoins et des sources militaires.

Dans le même temps, l'armée française a indiqué à l'AFP avoir lancé une opération dans des localités situées sur l'axe reliant la capitale centrafricaine au Cameroun, et être intervenue "pour arrêter des exactions", sans préciser les lieux où elle était intervenue.

A Sibut, située à 160 km au nord de la capitale centrafricaine, "la situation est catastrophique, la majorité de la population est partie se réfugier en brousse" après des violences qui ont fait au moins trois morts, a indiqué à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, un habitant contacté par téléphone.

"Tout a commencé vendredi matin lorsque des (ex-rebelles) Séléka ont tué trois anti-balaka (milices chrétiennes) lors d'une tentative ratée de réconciliation", a-t-il raconté. "Les Séléka ont ensuite incendié des maisons et tout brûlé au niveau de la gare routière, ainsi que le marché. On est cachés, on est à la merci des mercenaires, il n'y a aucune force étrangère. On entend encore des tirs", a-t-il poursuivi.

Un responsable de la force africaine de maintien de la paix, la Misca, avait auparavant confirmé que "depuis trois ou quatre jours il y a des affrontements à Sibut entre Séléka et anti-balaka", sans pouvoir donner de bilan.

A Boali, à une centaine de km au nord de Bangui, "des anti-balaka ont attaqué des (civils) musulmans et fait trois morts et 9 blessés", selon une source militaire centrafricaine.

Par ailleurs, les militaires français ont lancé vendredi matin une opération sur l'axe routier reliant Bangui au Cameroun et "sont intervenus pour arrêter des exactions", a indiqué à l'AFP un officier français, sans donner de détails sur les localités où l'armée est intervenue.

"On reste très attentifs à ce qui se passe en province et on ne reste pas inactifs", a affirmé cette source.

cf-acp/cl/mba

PLUS:hp