NOUVELLES
15/01/2014 04:40 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Corruption: leader des engrais minéraux, Yara écope d'une amende de 35,5 millions d'euros

Le leader mondial des engrais minéraux, le norvégien Yara International, a annoncé mercredi avoir écopé d'une amende de 295 millions de couronnes (35,5 millions d'euros) pour des affaires de corruption dans plusieurs pays.

"L'entreprise reconnaît sa culpabilité et accepte d'être mise à l'amende", a indiqué Yara dans un communiqué.

Après avoir mis au jour des paiements douteux en Libye --à un ministre du pétrole du régime Kadhafi selon la police-- juste avant la création d'une joint-venture dans ce pays, Yara avait commandé en 2011 une enquête externe élargie à l'ensemble de ses activités à l'étranger.

L'enquête avait révélé d'autres "paiements inacceptables" en Suisse et en Inde, et avait conduit la brigade financière de la police norvégienne à ouvrir des investigations pour "corruption grave".

"L'affaire porte sur des pots-de-vin versés à des fonctionnaires haut placés en Libye et en Inde, ainsi que sur des pots-de-vin à un fournisseur en Russie (via une filiale suisse, ndlr)", a confirmé la brigade financière mercredi.

"En tout, les pots-de-vin conclus portent sur environ 12 millions de dollars durant la période 2004-2009", a-t-elle précisé.

La police a critiqué la direction de l'entreprise, l'accusant d'avoir eu vent des allégations de corruption dès 2008 mais de ne l'avoir informée qu'au printemps 2011.

phy/amp/ros

PLUS:hp