NOUVELLES
14/01/2014 03:07 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Snowboard Jamboree de Stoneham et Québec : une dernière chance pour Sotchi

PC

Le Snowboard Jamboree qui commence jeudi à Stoneham et Québec sera l'occasion pour plusieurs athlètes de se qualifier pour les Jeux olympiques de Sotchi. Neuf athlètes canadiens pourraient obtenir un laissez-passer pour la Russie.

Cette dernière étape avant Sotchi pourrait donner lieu à une compétition enlevante. À l'inverse toutefois, certains athlètes qui sont déjà assurés de faire partie de leur équipe nationale pourraient préférer ne pas participer à ce Snowboard Jamboree.

Plusieurs craignent de se blesser à quelques semaines seulement des Jeux olympiques.

Chantal Lachance, la vice-présidente de Gestev, croit que ces absences ne priveront pas les amateurs d'une bonne compétition. « Ceux qui sont juste derrière les premiers ou les deuxièmes qui ont été sélectionnés sont tous aussi bons. Ils les battent régulièrement [...] ceux qui sont deux, trois, quatre dans l'équipe sont régulièrement un, deux, trois », dit-elle. Elle ajoute que ces athlètes voudront se tailler une place pour Sotchi relèveront le niveau des épreuves.

L'épreuve de Big air sera présentée à l'Îlot Fleurie vendredi soir, l'épreuve de demi-lune à Stoneham samedi et l'épreuve qui fait son entrée aux Olympiques de Sotchi, le slopestyle dimanche.

Il s'agit de la dernière Coupe du monde avant les Jeux olympiques. Ce n'est que le 21 janvier que l'on connaîtra la composition finale de l'équipe nationale.

Par ailleurs, les femmes qui participeront aux épreuves des slopestyle ont été invitées par les organisateurs du Snowboard Jamboree à participer à une épreuve de démonstration au Big Air. Toutefois, aucune athlète n'a encore confirmé sa présence, préférant venir voir l'ampleur de l'installation avant de prendre une décision.

Près de 200 athlètes hommes et femmes de 33 pays participeront aux disciplines qui seront présentées dans la région de Québec.

Le redoux

La pluie qui s'est abattue sur la région au cours des derniers jours a causé bien des soucis aux organisateurs. Cependant, Mme Lachance affirme que son organisation avait prévu les conséquences de ces intempéries.

« On a fait plus de neige. On a essayé d'évaluer combien allaient fondre. Puis jusqu'à présent, on se ne s'est pas trompé. On n'est pas tellement dans la misère ça va assez bien », affirme-t-elle.

Selon Environnement Canada la température sera à la baisse au cours des prochains jours. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Les installations majeures des Jeux olympiques de Sotchi