NOUVELLES

Un ennui de pressurisation oblige un avion de WestJet à se poser d'urgence

11/01/2014 09:59 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT
CP

WINNIPEG - Des passagers à bord d'un vol de la société canadienne WestJet, en direction de Winnipeg, ont dû utiliser les masques à oxygène et s'accrocher à leur siège lorsque l'appareil a été victime d'un problème du système de pressurisation.

Selon Robert Palmer, porte-parole de WestJet, les problèmes ont surgi vendredi soir, après que le Boeing 737-700 eut quitté l'aéroport de Phoenix.

Les pilotes ont déclaré une situation d'urgence et effectué une descente rapide qui a mené l'avion d'une altitude de 12 000 mètres à moins de 3000 mètres en quelques minutes à peine.

M. Palmer a précisé que l'appareil s'est posé de façon sécuritaire à l'aéroport le plus proche, soit à Rapid City, dans le Dakota du Sud.

Selon M. Palmer, de tels incidents sont rares. Le dernier problème du système de pressurisation ayant forcé un avion de WestJet à effectuer une descente rapide remonte à trois ou quatre ans.

Les passagers ont été transportés vers un hôtel de Rapid City pour y passer la nuit et devaient arriver à Winnipeg samedi soir.

Les autorités n'ont pas expliqué ce qui avait causé le problème, mais M. Palmer a fait savoir que la société aérienne mène une enquête.

Les bureaux de la sécurité des transports du Canada et des États-Unis se sont dit satisfaits de la réponse de WestJet et n'enquêteront pas.

L'appareil comptait 38 passagers, deux pilotes et un agent de bord.