Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder se séparent

Publication: Mis à jour:
PELADEAU SNYDER
Agence QMI

Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder ont annoncé par voie de communiqué, en fin de journée, vendredi, qu’ils ont récemment mis fin à leur vie de couple.

«Pour le bien-être de leurs enfants qu’ils aiment profondément et devant cette triste situation, ils ne souhaitent pas faire de commentaire public pour l’instant et remercient les gens de leur compréhension», peut-on lire dans le document.

Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder étaient amoureux depuis le début des années 2000. Ils sont parents de deux enfants, Thomas, 8 ans, et Romy, 5 ans. Pierre-Karl Péladeau est aussi papa d’une adolescente, Marie, née d’une précédente union.

Un couple en vue

Ils formaient, ensemble, l’un des couples les plus en vue du show-business québécois. On avait eu vent de leur relation pour la première fois à l’époque où Julie Snyder animait Du lundi au vendredi c’est Julie et Vendredi c’est Julie sur les ondes de France 2, mais les tourtereaux avaient mis un peu de temps avant de confirmer publiquement leur union. Au Gala MetroStar 2002, leur idylle était connue de tous, et l’ex-démone de L’enfer c’est nous autres, à Radio-Canada, qui animait la soirée, n’avait pas hésité à taquiner son conjoint devant la salle et les téléspectateurs.

Pierre Karl Péladeau avait été nommé président et chef de la direction de Québecor en 1999. Pierre Péladeau, son père, fondateur de l’entreprise, était décédé en 1998. Au fil des ans, Québecor s’est imposé comme l’un des chefs de file de l’industrie médiatique d’ici, en étant notamment propriétaire de Vidéotron, de Sun Media, du Groupe TVA, de MAtv, du Groupe Archambault, de l’Agence QMI, de Journal de Montréal, du Journal de Québec, de TVA Publications, du Groupe Sogides et de plusieurs autres entités.

Quant à Julie Snyder, on l’a connue alors qu’elle n’était qu’une jeune adulte, en 1989, alors qu’elle animait Sortir, sur les ondes de TQS. Auparavant, elle avait été chroniqueuse à différentes émissions. Enchaînant les projets, elle a été à la barre de L’enfer c’est nous autres, Le Poing J, Star Académie et Le banquier. En 1997, elle fondait sa maison de production, Productions J, qui a chapeauté quantité de concepts, dont Star Académie, Occupation double, La voix, Accès illimité, les capsules Le Québec, une histoire de famille, la web-série Jeudi 16 heures et plusieurs rendez-vous avec Céline Dion.

En 2003, Productions J et le réseau TVA frappaient un grand coup avec la première édition de Star Académie, qui a fracassé des records de cotes d’écoute. Le populaire concours, qui nous a fait connaître des artistes comme Wilfred LeBouthillier, Marie-Élaine Thibert, Marie-Mai, Annie Villeneuve, Stéphanie Lapointe, Étienne Drapeau, Maxime Landry, Jean-Marc Couture et plusieurs autres, a également cartonné en 2004, 2005, 2009 et 2012. La popularité de Star Académie a fait en sorte que les Québécois se sont profondément attachés au couple Pierre Karl Péladeau – Julie Snyder.

Le tandem était de tous les galas, de toutes les soirées mondaines. On les croisait à des lancements de disques et de livres, des soupers-bénéfices, des premières théâtrales. Ils n’hésitaient jamais à poser, souriants, pour les photographes. Pierre Karl Péladeau n’était jamais loin, dans les coulisses de toutes les émissions pilotées par sa douce. Plusieurs se sont longtemps demandé si l’homme n’était pas le fameux banquier du jeu Le banquier, à TVA.

Ils demeuraient discrets à propos de leur vie privée mais, depuis quelques années, ils avaient un peu moins de gêne à exposer leurs enfants dans les médias. On avait suivi la croisade de Julie pour que les coûts reliés aux traitements contre l’infertilité soient défrayés par le Régime d’assurance maladie du Québec. Elle-même a eu recours à la fécondation in vitro pour fonder sa famille. Au début de l’année 2012, la femme d’affaires annonçait qu’elle avait entrepris des traitements pour donner naissance à un troisième enfant, mais ses essais avaient été infructueux.

Julie Snyder a animé tout l’automne Le banquier, qui a reçu, entre autres, Céline Dion lors d’une émission spéciale au début du mois de novembre. Cet hiver, sa boîte Productions J orchestrera notamment la deuxième mouture de La voix, qui prendra son envol sur les ondes de TVA le 19 janvier, ainsi que le documentaire Un peu plus haut, un peu plus loin, qui porte sur la vie de Lise Payette et que Télé-Québec diffusera ce dimanche. TVA le reprendra plus tard, au printemps.

Pierre Karl Péladeau annonçait en mai dernier qu’il quittait la direction de Québecor et cédait les rênes de la compagnie à Robert Dépatie, mais il demeure le président du conseil d’administration. En avril, la Première ministre, Pauline Marois, le nommait président du conseil d’administration d’Hydro-Québec. Depuis quelques semaines, des rumeurs persistantes envoient Pierre Karl Péladeau en politique, dans l’entourage du Parti Québécois, mais le principal intéressé a toujours nié l’information.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Pierre-Karl Péladeau et Julie Snyder se séparent
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction