POLITIQUE
10/01/2014 11:34 EST | Actualisé 12/03/2014 05:12 EDT

L'ex-sénateur libéral Mac Harb soupçonné de fraude

CP

Des documents déposés en cour allèguent que l'ex-sénateur libéral Mac Harb a commis une fraude en lien avec l'hypothèque de deux résidences d'une valeur totale de plus de 400 000 $.

La Gendarmerie royale du Canada indique que Mac Harb a transféré 99,99 % de la valeur d'une propriété à un diplomate du Brunei sans en informer la Banque Royale du Canada, mettant ainsi l'institution bancaire à risque du fait qu'elle ne connaissait pas son véritable créancier.

Cette affaire n'est pas directement liée au scandale des dépenses au Sénat, et elle n'implique pas d'argent des contribuables.

Elle a néanmoins été découverte dans le cadre de l'enquête sur ses réclamations de dépenses inappropriées, que Mac Harb a ensuite remboursées.

La GRC souhaite obtenir tous les documents bancaires liés à ces prêts hypothécaires.

Mac Harb a démissionné de son poste de sénateur en août dernier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les controverses du Sénat