Dans une lettre d'opinion publiée dans le quotidien Le Soleil, le sociologue et historien Gérard Bouchard, coprésident de la Commission Bouchard-Taylor, accuse le gouvernement québécois de verser dans le mensonge dans le but de promouvoir le projet de charte de la laïcité.

M. Bouchard accuse le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, de mentir aux Québécois en répétant, sans étude à l'appui, que les accommodements religieux violent les valeurs québécoises et que le gouvernement fait face à une accumulation de demandes déraisonnables.

Il estime que le ministre Drainville laisse croire que les accommodements ne sont pas balisés et qu'il y a urgence d'agir pour « mettre fin à ces dérapages ». M. Bouchard avance que les Québécois sont sensibles à ce genre de discours qui évoque « diverses formes de dépendance et d'humiliation subies dans le passé ».

Il reproche également à Mme Marois de citer en exemple le modèle d'intégration français qui est, selon lui, un retentissant échec.

M. Bouchard dénonce le parallèle effectué par le gouvernement québécois entre la charte de la laïcité et la Loi 101. Le péril menaçant la langue française était documenté, explique M. Bouchard, alors que celui auquel répondrait la charte ne l'est pas. Il reproche également au gouvernement de s'appuyer sur la « majorité silencieuse » qu'il oppose aux universitaires « décrochés du réel ».

M. Bouchard reproche également au gouvernement de supprimer des droits à certains citoyens en dépit des traités internationaux auquel le Québec est assujetti Il conclut sa charge contre le gouvernement du Parti québécois en l'accusant de « perverti » l'héritage de René Lévesque, « si soucieux des droits et de la démocratie ». 

Loading Slideshow...
  • La Charte s'appliquera à tous (enfin presque)

  • Pas de délais pour les nouveaux employés

  • L'Assemblée nationale décidera si un député peut porter un signe religieux

  • Les médecins aussi

  • Le crucifix

  • La Charte pourrait s'appliquer aux entreprises privées

  • La Charte ne s'appliquera pas aux «animateurs spirituels»

  • Accommodements raisonnables pour les élèves

  • Pas de nourriture halal ou cachère dans les garderies subventionnées

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



» Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?