NOUVELLES

Mexique: deux militaires tués dans l'Etat troublé du Michoacan

06/01/2014 08:22 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Deux militaires ont été tués dimanche par des hommes armés non identifiés dans l'Etat mexicain du Michoacan (sud-ouest), a annoncé le ministère public de l'Etat.

Un groupe de soldats était en patrouille sur une route menant à la ville d'Apatzingan lorsqu'ils sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes non identifiés, faisant deux tués parmi les militaires, a indiqué à l'AFP Marco Vinicio Aguilera Garibay, procureur du Michoacan.

Apatzingan est considéré comme le fief du cartel des Chevaliers Templiers, un des groupes criminels qui a conduit une partie de la population à constituer des milices d'autodéfense dès le début de l'année dernière dans le Michoacan et le Guerrero voisin.

Le chef des milices du Michoacan, Juan Manuel Mireles, a été blessé samedi dans l'aterrissage forcé d'un petit avion, dans des conditions encore inexpliquées. Il a été transféré dans un lieu tenu secret de la capitale mexicaine sous escorte de la police fédérale.

Le gouvernement mexicain a lancé en mai une opération appuyée par des milliers de militaires et de policiers dans le Michoacan pour faire face à l'escalade de la violence provoquée par les affrontements entre les narcotrafiquants et entre cartels et milices d'autodéfense.

Ces groupes disent avoir pris les armes en raison de l'incapacité des autorités à défendre la population contre le racket, les enlèvements et les meurtres commis par les groupes criminels qui cherchent à étendre ainsi leurs moyens de financement, en plus du trafic de drogue.

Le Michoacan, qui dispose de ports sur le Pacifique, est une région clé pour le trafic et le transport de la drogue.

str-lp/ag/jeb

PLUS:hp