NOUVELLES

Libye: un policier tué dans l'explosion du poste de garde d'un tribunal à Benghazi

06/01/2014 06:46 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Un officier de la police judiciaire libyenne a été tué et un autre grièvement blessé dans l'explosion lundi du poste de garde d'un tribunal de Benghazi dans l'est du pays, selon des sources de sécurité et hospitalière.

"Un officier de la police judiciaire a été tué et un autre agent grièvement blessé dans l'explosion d'un engin placé par des inconnus dans le poste de garde du tribunal de première instance en plein centre de Benghazi", a indiqué sous couvert de l'anonymat une source de sécurité.

L'hôpital al-Jala à Benghazi a confirmé qu'un officier de la police avait été tué dans une explosion ayant visé le poste de garde et indiqué qu'un autre agent avait été admis aux soins intensifs.

Dimanche, un ancien soldat qui travaille actuellement dans le port de Benghazi a été tué par des inconnus d'une balle dans la tête, a indiqué une source de sécurité.

Par ailleurs un enfant de six ans a été enlevé dimanche devant son domicile à Benghazi, a indiqué une autre source de sécurité qui affirme, citant le père de l'enfant, que "quatre hommes enturbannés ont enlevé son fils de 6 ans qui jouait devant le domicile".

Selon cette source, "l'enlèvement intervient après plusieurs messages de chantage au père qui est rédacteur en chef d'un journal".

Berceau de la révolution libyenne qui a mis fin en 2011 au régime de Mouammar Kadhafi, Benghazi est le théâtre d'une vague d'attaques quasi quotidiennes visant des militaires et des policiers mais aussi des juges, des militants de la société civile et des responsables de médias.

Les nouvelles autorités peinent à mettre en place une armée et une police capables de restaurer l'ordre dans un pays où circule une grande quantité d'armes issues du conflit armé meurtrier qui a duré 8 mois.

bra/yba/sw

PLUS:hp