NOUVELLES

Centrafrique: MSF lance une grande campagne de vaccination contre la rougeole à Bangui

06/01/2014 06:07 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a lancé une grande campagne de vaccination contre la rougeole, et va reprendre, dans le camp de déplacés de l'aéroport, les activités qu'elle avait réduit pour des raisons de sécurité, a annoncé un responsable à l'AFP lundi.

"Nous avons déjà vacciné 20.000 enfants dans différents camps de déplacés de Bangui, et allons continuer sur le camp Mpoko (aéroport) avec environ 40.000 enfants" concernés, a déclaré à l'AFP le responsable communication de MSF à Bangui Raphael Piret, affirmant que plusieurs cas avérés de rougeole avaient été détectés en laboratoire.

"Etant donné les conditions dans lesquelles vivent les déplacés, le risque de contagion est à prendre très au sérieux", a-t-il souligné.

Par ailleurs, "les activités seront redéployées à plein régime lundi au camp de déplacés de Mpoko. Les urgences étaient maintenues, on reprend les consultations pour les cas les moins graves, les pansements, les soins prénataux, le suivi VIH", a ajouté le responsable.

L'ONG Médecins sans Frontières (MSF) avait annoncé jeudi avoir décidé de "considérablement réduire ses activités médicales d'urgence" après deux jours consécutifs de violence autour du camp de déplacés de l'aéroport de Bangui, où plus de 100.000 personnes sont réfugiées.

Dimanche soir, de nombreuses rumeurs faisaient état de déplacements d'anti-balakas dans la ville, certaines sources militaires parlant notament d'un regroupement "d'environ 250 anti balakas" au nord de Bangui. Vers 1h30, des tirs d'armes automatiques et lourdes ont été entendues dans les quartiers avoisinant l'aéroport, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les récents affrontements religieux en Centrafrique auraient déjà fait plus de 1.000 morts le mois dernier et des dizaines de milliers de déplacés.

xbs-cl/aub

PLUS:hp