NOUVELLES

140 millions d'Américains sous un froid polaire

06/01/2014 02:47 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Le froid polaire qui s'est abattu, dimanche, sur le centre-nord des États-Unis et se propageait vers le nord-est du pays a conduit à des milliers d'annulations de vols tandis que de nombreuses écoles resteront fermées aujourd'hui.

Les masses d'air qui descendent de l'Arctique provoquent des températures ressenties pouvant atteindre les -50 degrés Celsius, a précisé le service de météorologie (NWS), soit les températures les plus basses enregistrées en près de 20 ans.

Sans protection adéquate, il suffit de quelques minutes à peine pour que ce froid dangereux ne provoque des gelures.

Pour protéger les enfants, le gouverneur du Minnesota, Mark Dayton, a ordonné que les écoles restent fermées aujourd'hui.

Des mesures similaires ont été prises à Chicago, qui avait initialement indiqué que les établissements scolaires seraient ouverts, comme à Nashville, dans le Tennessee.

Les températures les plus froides ont été enregistrées à Babbit et Embarrass, dans le Minnesota, où on a mesuré -40°C sous abri.

Le mercure devait chuter dans la nuit de dimanche à lundi à -24°C à Chicago et Indianapolis, à -31°C à Fargo (Dakota du Nord) et jusqu'à -34°C à Minneapolis.

Encore plusieurs jours

Compte tenu des conditions météo actuelles et de leur évolution probable, cette vague de froid pourrait s'installer dans la durée.

« Les températures commenceront à se rapprocher de valeurs modérées à la fin de la semaine », a indiqué Bob Oravec, prévisionniste au NWS.

La pagaille s'est poursuivie dans le transport aérien, déjà perturbé par les très fortes chutes de neige de la semaine passée. Pour la seule journée de dimanche, plus de 7300 vols ont été retardés et 3500 annulés.

À New York, l'aéroport John F. Kennedy a été fermé plusieurs heures, dimanche matin. À l'aéroport international O'Hare de Chicago, la moitié des vols au décollage ou à l'atterrissage ont connu des retards.

Dans le Wisconsin, l'air glacé n'a pas empêché la tenue d'un match de football entre les Packers de Green Bay et les 49ers de San Francisco. Il faisait pourtant -18°C au coup d'envoi et le mercure a encore chuté pendant la rencontre remportée par la franchise californienne 23-20.

Selon la chaîne ESPN, les spectateurs ont eu droit à deux boissons chaudes gratuites.

PLUS:rc