NOUVELLES

Irak: combats sporadiques à Ramadi et près de Fallouja

05/01/2014 04:33 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

Des combats sporadiques ont éclaté dimanche près de Fallouja et dans Ramadi, deux villes à l'ouest de Bagdad désormais sous le contrôle total ou partiel d'Al-Qaïda, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Il n'était cependant pas possible de savoir dans l'immédiat qui était impliqué dans ces combats, alors que quatre parties ont participé aux violences depuis près d'une semaine: les forces de sécurité, leurs alliés tribaux, l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, affilié à Al-Qaïda) et les forces anti-gouvernementales du "Conseil militaire des tribus".

L'EIIL a pris le contrôle de Fallouja (60 km de Bagdad) et de quartiers de Ramadi (100 km de la capitale) à la faveur d'un retrait des forces de sécurité après des violences provoquées par une opération de répression contre un mouvement de contestation sunnite.

C'est la première fois que des combattants liés à Al-Qaïda prennent directement le contrôle de zones urbaines depuis l'insurrection sanglante qui avait suivi l'invasion américaine en 2003 et dont Fallouja et Ramadi ont été des bastions.

Pour les seules journées de vendredi et samedi, les violences autour de ces villes ont fait plus de 160 morts, essentiellement des combattants de l'EIIL, selon les autorités irakiennes.

bur-wd/fcc/cco

PLUS:hp