NOUVELLES

Douze armes trouvées à l'ambassade de Palestine à Prague (police)

05/01/2014 08:15 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Douze armes, dont des mitraillettes et des pistolets, ont été découvertes à la résidence de l'ambassadeur de l'Autorité palestinienne à Prague, mort mercredi dans une explosion, a annoncé dimanche le chef de la police, Martin Cervicek.

"Il y en avait douze", a déclaré M. Cervicek, cité sur le site internet du quotidien pragois Dnes. Il a ainsi fourni un chiffre précis après une première information sur la découverte d'armes publiée jeudi.

M. Jamal al-Jamal, 56 ans, qui n'avait pris qu'en octobre ses fonctions d'ambassadeur en République tchèque, a été mortellement blessé le jour de Nouvel An. Il a décédé peu après son transfert à l'hôpital.

Vingt-quatre heures plus tard, la police a exclu un acte terroriste, parlant d'une explosion accidentelle provoquée par un système de protection placé sur un coffre-fort dans sa résidence.

La police avait également annoncé jeudi la découverte dans la résidence d'armes non enregistrées en République tchèque. Selon certaines spéculations de la presse, il s'agissait de plus de 70 pièces d'armes.

"Je dois énergiquement protester contre les fausses informations selon lesquelles les policiers auraient découvert quelque 70 armes. C'est un non-sens", a martelé dimanche M. Cervicek.

Le chef de la police s'est cependant refusé à fournir davantage de précisions sur les armes découvertes dans la résidence.

"Nous devons soumettre ces armes à un examen génétique et balistique. Aucune information ne sera publiée avant cet examen", a-t-il dit à www.idnes.cz.

La police tchèque poursuit son enquête en collaboration avec des experts palestiniens.

Le corps de M. al-Jamal doit être rapatrié lundi, selon sa fille Rana qui conteste la version officielle d'un accident et suggère que son père a pu être victime d'un attentat.

jma/mrm/mr

PLUS:hp