NOUVELLES

Des Syriens du Canada veulent qu'Ottawa accepte plus de réfugiés

05/01/2014 04:51 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

Un texte de Bahador Zabihiyan

Des Montréalais d'origine syrienne estiment que le Canada devrait accueillir un plus grand nombre de réfugiés de ce pays déchiré par une guerre civile depuis plus de deux ans.

Un texte de Bahador Zabihiyan

Plus de deux millions de personnes ont fui la Syrie depuis le début de la guerre. La plupart se trouvent dans des camps de réfugiés, notamment en Turquie et au Liban. Le Canada prévoit déjà accueillir 1300 réfugiés syriens.

Dimanche, ils étaient une dizaine de Montréalais d'origine syrienne à s'activer pour remplir un conteneur qu'ils enverront à la frontière de la Turquie et de la Syrie. C'est le septième qu'ils envoient ainsi, explique Hala Maatouk, présidente de l'association Un coeur pour la Syrie. « C'est surtout des habits d'hiver, des couvertures, un peu d'équipements médicaux », dit-elle.

Les réfugiés syriens ont besoin de vêtements chauds, mais aussi de visas. Les 1300 réfugiés que le Canada compte accueillir est un nombre insuffisant, estime Seif Elhmoud, qui a réussi à obtenir le statut de réfugié pour sa mère qui était au Canada avant que le conflit éclate. Mais ses deux frères, qui vivent dans des zones livrées aux combats, ne réussissent pas à venir le rejoindre. « J'ai un frère à Homs et un autre à Damas, c'est vraiment difficile pour eux, c'est à dire, en Syrie, il n'y a personne à l'abri », dit M. Elhmoud.

Le député libéral Marc Garneau estime que le Canada avait tendance à accepter plus de réfugiés, lors des crises humanitaires passées. « Le Canada, qui a très très bien fait dans le passé en acceptant des réfugiés de la Hongrie, de la Tchécoslovaquie, du Vietnam, pourrait faire mieux », dit-il.

Ottawa indique avoir dépensé 362 millions de dollars pour aider les réfugiés syriens directement sur le terrain. Le gouvernement précise que le Canada est un des pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés au monde.

PLUS:rc