NOUVELLES

Des messagers à vélo vont parcourir 600 km en 24 h pour amasser des fonds

04/01/2014 02:40 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
A messenger rides his bike in the snow in Denver's financial district on Tuesday, April 9, 2013. A blizzard forecast for the area did not materialize. Instead as much as four inches of snow could fall on the Mile High City. (AP Photo/Ed Andrieski)

MONTRÉAL - Le défi est de taille: des messagers à vélo de Montréal comptent parcourir sur deux roues les 600 kilomètres qui les séparent de Toronto en l'espace de 24 heures.

Cette dizaine de cyclistes téméraires souhaitent ainsi amasser des fonds pour venir en aide à leurs collègues qui se blessent au travail.

Rupert Wilson-Young, qui a eu l'idée de ce défi titanesque, rappelle que les messagers à vélo travaillent dans des conditions très difficiles pour un maigre salaire.

Bien que les risques de blessures soient multiples, ils ne bénéficient d'aucune couverture s'ils ne peuvent enfourcher leur bicyclette.

Un bas de laine collectif, le Bike Messenger Emergency Fund, a donc été créé pour offrir un soutien financier à ces travailleurs autonomes qui pédalent sans filet de sécurité.

M. Wilson-Young espère amasser un minimum de 5000 $ pour contribuer à ce fonds d'urgence.

L'événement, intitulé «One Big Ride for BMEF», se déroulera la fin de semaine des 27 et 28 avril. Un deuxième groupe de cyclistes parcourra la distance en deux jours.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vélo en ville au Canada