NOUVELLES

Espagne - 18e journée: Koke libère l'Atletico, leader provisoire

04/01/2014 12:13 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

L'Atletico Madrid a difficilement gagné samedi à Malaga (0-1) en ouverture de la 18e journée du Championnat d'Espagne, Koke délivrant les Madrilènes qui reprennent la tête du Championnat dans l'attente du match de Barcelone contre le promu Elche au Camp Nou dimanche (15h00 GMT).

Ce court succès du club "rojiblanco" leur permet de prendre provisoirement trois points d'avance sur les Catalans, à une semaine du choc au sommet entre les deux formations.

Lundi, le Real Madrid, troisième à huit points de l'Atletico, tentera de tenir la cadence contre le Celta Vigo à Santiago Bernabeu (18h00 GMT) pour pouvoir envisager de refaire son retard le week-end prochain pendant que ses deux rivaux s'affronteront.

Peut-être la tête déjà à cette future affiche, l'"Atleti" a peiné samedi à se dépêtrer de la défense à cinq de Malaga, qui a souvent pris en tenaille Diego Costa, meilleur buteur de la Liga (19 buts).

C'est d'ailleurs sur la seule vraie occasion de l'attaquant hispano-brésilien que Koke a pu ouvrir le score: Costa est parti sur le côté gauche de la surface, attirant à lui trois défenseurs avant de décaler Adrian, dont la frappe a été repoussée par le gardien Willy Caballero. Koke, à l'affût, a poussé le ballon dans le but vide et sorti l'Atletico du piège (70).

Car la rencontre a longtemps été pesante et accrochée, comme en témoignent les neuf cartons jaunes distribués par l'arbitre. Averti pour avoir bousculé son vis-à-vis (52), le latéral droit international espagnol Juanfran devrait ainsi être suspendu contre le Barça le 11 janvier.

Seule éclaircie en début de rencontre, le même Juanfran a inquiété les Andalous avec un grand pont suivi d'une frappe enchaînée mais détournée par Caballero (21).

Malaga a répondu en contre-attaque, sur coups de pied arrêtés et aurait même pu ouvrir le score sur un déboulé d'Eliseu, dont la frappe trop molle a été facilement captée par le portier madrilène Thibaut Courtois (30).

Privés de leur capitaine Gabi, suspendu, les "Colchoneros" n'ont jamais semblé dominer leur sujet et les entrées d'Adrian sur l'aile droite puis du remuant Cristian Rodriguez sur l'aile gauche n'ont pas changé grand-chose.

Reste que l'Atletico a fait l'essentiel en s'imposant et que c'est le genre de victoire qui sacrent les champions en fin de saison.

Le Barça, tenant du titre et prochain visiteur du stade Vicente Calderon, est prévenu.

jed/dac

PLUS:hp