NOUVELLES

Tempête de neige dans le nord-est des Etats-Unis, New York au ralenti

03/01/2014 10:15 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

Une tempête de neige dans le nord-est des Etats-Unis perturbait fortement vendredi le transport aérien, alors que New York tournait au ralenti, écoles et tribunaux fermés.

Plus de 800 vols avaient déjà été annulés dans la matinée de ou vers les trois aéroports new-yorkais, Newark, LaGuardia and JFK. Les vols ont été suspendus à JFK en raison d'une visibilité nulle et de violentes bourrasques de neige.

A Boston, où la neige est tombée en abondance, plus de 150 vols ont été annulés. Des centaines d'autres ont été retardés.

New York était recouverte vendredi d'un épais manteau de neige, qui dépassait 15 cm à Central Park. Il y faisait - 9°C.

Certains trains fonctionnaient sur un rythme de week-end.

L'ONU a également suspendu ses activités pour la journée.

Le maire de New York Bill de Blasio, filmé en train de déneiger l'accès à sa petite maison de Brooklyn, a recommandé aux New-Yorkais qui le peuvent de rester chez eux.

"La tempête reste dangereuse. Il va faire très froid aujourd'hui, et les New-Yorkais doivent être extrêmement prudents à l'extérieur", a-t-il déclaré. "La meilleure chose à faire est de ne pas utiliser les routes, afin que nous puissions les dégager, et de vérifier que les personnes âgées et voisins vulnérables n'ont pas besoin d'aide", a-t-il ajouté.

Une alerte à la tempête hivernale avait été décrétée jeudi de Chicago aux Etats de New York, du New Jersey, de la Pennsylvanie et d'une partie de la Nouvelle-Angleterre, jusqu'à la capitale américaine, Washington.

A New York, les températures devaient descendre jusqu'à -13°C vendredi soir, avec un ressenti de -23°C en raison du vent, selon la météo nationale.

La chute des température a également frappé le centre du pays, où la neige continuait vendredi à perturber le trafic à l'aéroport international O'Hare à Chicago.

La région de Long Island, à l'est de New York, a fait l'objet d'une alerte au blizzard.

Il est tombé jusqu'à 60 cm au nord de Boston, où la température devrait descendre jusqu'à -21°C vendredi. Les écoles sont restées fermées, la garde nationale a été mobilisée.

1.700 chasse-neige mobilisés à New York

La tempête à New York constituait un premier test pour le nouveau maire Bill de Blasio, qui a pris ses fonctions mercredi.

"Nous sommes prêts", avait-il déclaré jeudi. "Il va faire anormalement froid", a-t-il encore insisté vendredi.

Le responsable des services de la voirie de New York, John Doherty, a déclaré qu'en dépit des 1.700 chasse-neige mobilisés, les New-Yorkais ne devaient pas s'attendre à revoir immédiatement le revêtement des rues, le froid rendant le sel inefficace.

"Ce n'est pas un temps à sortir", a également mis en garde le gouverneur du New Jersey, qui avait décrété jeudi l'Etat d'urgence.

Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo a également décrété l'état d'urgence, et fait activer le Centre d'opérations d'urgence en raison du mauvais temps. Il a appelé les résidents à utiliser les transports publics, et fait fermer durant la nuit de jeudi à vendredi trois autoroutes, pour éviter que des voitures ne s'y retrouvent bloquées.

Dans le Connecticut, le gouverneur Dannel Malloy avait autorisé les fonctionnaires de l'Etat a ne venir travailler qu'en milieu de matinée.

Le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick a de même appelé les milieux d'affaires à suspendre leurs activités, afin que les services de la voirie puissent travailler plus facilement.

bd/jca

PLUS:hp