POLITIQUE

Ottawa: Les hélicoptères Cyclone seront livrés dix ans plus tard que prévu

03/01/2014 07:14 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST
Radio-Canada

Après des rumeurs d'abandon du projet, le gouvernement Harper va finalement de l'avant avec l'achat d'hélicoptères CH-148 Cyclone pour remplacer les Sea King des Forces canadiennes. Les appareils pleinement opérationnels seront toutefois livrés 10 ans plus tard que prévu.

Ottawa a indiqué par communiqué, vendredi, avoir conclu une entente de principe avec le constructeur Sikorsky. En vertu de ce contrat, le Canada recevra des appareils « à capacité opérationnelle suffisante » dès 2015 pour commencer à remplacer ses anciens appareils.

Mais la livraison des 28 hélicoptères CH-148 Cyclone pleinement opérationnels ne commencera qu'en 2018, grâce à la mise en place d'« un programme d'amélioration des capacités ». On ne sait pas à quel moment cette livraison sera complétée.

Sikorsky a obtenu ce contrat en 2004 et devait à l'origine livrer les hélicoptères en 2008. Des problèmes technologiques et des batailles politiques auront toutefois retardé le processus.

L'automne dernier, le ministère des Travaux publics avait annoncé qu'il réévaluait son engagement avec Sikorsky. Avec cinq ans de retard, l'entreprise ne lui avait fourni que quatre appareils d'essai. Ceux-ci ne sont même pas utiles pour l'entraînement, selon la Défense nationale.

Le gouvernement avait alors mandaté une firme pour déterminer si Sikorsky était capable de respecter son contrat de plus de 5 milliards de dollars. La réponse qu'il a reçue est positive à condition « d'adopter un modèle différent de gouvernance ».

Ottawa donne peu de détails sur ces nouvelles règles. Il précise cependant que Sikorsky s'engage à réaliser l'hélicoptère avec les capacités demandées, sans frais supplémentaires. De plus, la firme ne sera pas payée avant la livraison de tous les appareils et versera au Canada 88,6 millions de dollars en dommages et intérêts pour son retard.

« La décision de mener à bien le projet est conforme à notre objectif de fournir l'équipement nécessaire aux Forces canadiennes tout en protégeant l'investissement des deniers publics consacrés à ce programme », a réagi le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, par voie de communiqué.

« Nous qui sommes les plus grands fabricants d'hélicoptères au monde déplorons de ne pas avoir exécuté ce programme à la satisfaction du gouvernement du Canada et qu'aucun hélicoptère n'ait été livré en 2013 », a pour sa part déclaré Mick Maurer, président de Sikorsky Aircraft Corporation, dans le communiqué gouvernemental.

« Nous reconnaissons qu'il faut faire mieux et qu'il en va de même pour nos sous-traitants. Nous avons complètement restructuré nos méthodes et ajouté un nombre considérable de ressources humaines et d'experts techniques. Par suite de l'examen indépendant mandaté par le gouvernement du Canada, nous avons la conviction d'avoir adopté le bon plan pour lui livrer l'hélicoptère maritime le plus performant du monde », a ajouté M. Maurer.

INOLTRE SU HUFFPOST

La CSeries de Bombardier