NOUVELLES

L'armée sud-soudanaise se dit proche d'une reprise de la ville de Bor

03/01/2014 07:07 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

L'armée sud-soudanaise a affirmé vendredi pouvoir reprendre la ville stratégique de Bor dans les 24 heures aux rebelles qu'elle dit en train de battre en retraite devant son offensive.

"Nos forces sont suffisantes pour vaincre les rebelles dans les 24 heures", a dit à la presse le porte-parole de l'armée, Philip Aguer, ajoutant que "les rebelles étaient en train de se replier" de la ville qu'ils avaient reconquise mardi.

Bor, située à 200 km au nord de la capitale, Juba, a changé trois fois de mains depuis le début à la mi-décembre du conflit qui oppose les forces du président Salva Kiir à celles de son rival, l'ex vice-président Riek Machar.

Capitale de l'Etat du Jonglei, Bor est une des zones les plus touchées par les combats qui auraient déjà fait des milliers de morts et déplacé quelque 200.000 personnes.

Plusieurs milliers de personnes ont trouvé refuge sur les bases de l'ONU à Bor et des dizaines de milliers d'autres ont fui la ville en traversant le Nil blanc infesté de crocodiles.

Les rebelles avaient repris la ville mardi mais jeudi l'armée avait annoncé qu'elle marchait sur Bor pour la reconquérir.

"Je doute qu'ils puissent passer la nuit à Bor et je suis certain que ce soir ils gagneront le nord de Bor", a ajouté le porte-parole militaire en parlant des rebelles.

Cette évolution sur le terrain se produit alors que des négociations se sont ouvertes vendredi à Addis Abeba en présence de délégués des deux camps en vue d'un cessez-le-feu.

str-pjm/txw/jlb/sd

PLUS:hp