NOUVELLES

Gaza: un Palestinien touché par des tirs israéliens succombe à ses blessures

03/01/2014 11:28 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

Un Palestinien de 16 ans, blessé par des tirs de soldats israéliens, a succombé vendredi à ses blessures dans la bande de Gaza, selon une source médicale.

L'adolescent avait été blessé jeudi près de la barrière frontalière entre Israël et la bande de Gaza, dans le nord du territoire palestinien, avaient rapporté des sources israélienne et palestinienne.

Ashraf al-Qodra, un porte-parole des services d'urgence de Gaza, a indiqué dans un communiqué que la victime avait succombé à ses blessures.

Il a par la suite annoncé que deux hommes avaient été blessés par des tirs, l'un grièvement, dans deux incidents séparés vendredi, sans qu'aucune autre précision ne soit donnée.

Selon l'armée israélienne, des soldats ont ouvert le feu pour disperser une manifestation violente de Palestiniens qui lançaient des pierres et des pneus enflammés à proximité de la clôture de sécurité avec Israël.

"Au cours des tentatives répétées pour disperser les manifestants, les soldats ont tiré en direction des membres inférieurs des principaux meneurs", a déclaré une porte-parole de l'armée à l'AFP.

L'armée israélienne avait affirmé jeudi que les soldats avaient repéré "plusieurs suspects" qui endommageaient la clôture frontalière, malgré leurs mises en garde. Les militaires ont finalement tiré et fait état d'un Palestinien touché.

Plus tard jeudi soir, une roquette a été tirée de Gaza sur le sud d'Israël sans faire de dégâts, et l'aviation israélienne a visé des cibles qualifiées de "terroristes" dans le centre et le nord de l'enclave palestinienne dirigée par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

En Cisjordanie occupée, un Palestinien est mort dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir inhalé des gaz lacrymogènes utilisés par l'armée israélienne pour disperser un rassemblement.

Ces violences sont survenues au début d'une nouvelle mission du secrétaire d'Etat américain John Kerry qui tente, non sans difficultés, d'aplanir les divergences entre Israéliens et Palestiniens en vue d'un règlement de leur conflit.

my-jad/tp/agr/cbo

PLUS:hp