NOUVELLES

Encore du froid intense et un blizzard

03/01/2014 07:54 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST
PC

La tempête qui s'abat sur le nord-est des États-Unis depuis jeudi frappe maintenant les provinces de l'Atlantique pendant qu'un froid arctique continue de souffler sur l'Est canadien.

Les provinces Maritimes essuient ainsi leur premier blizzard en 2014. La neige a commencé à tomber sur la Nouvelle-Écosse, mais le pire demeure à venir, selon Environnement Canada. L'agence fédérale estime que la dépression laissera quelque 20 centimètres de neige supplémentaire sur les Maritimes au cours de la journée de vendredi.

La région sera également balayée par de forts vents qui feront descendre la sensation ressentie sur la peau à -25. Plusieurs vols ont également été annulés ou retardés à l'aéroport international Stanfield d'Halifax.

Les accumulations de neige seront moins importantes au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard, mais les températures y seront plus froides qu'en Nouvelle-Écosse. La tempête devrait laisser d'importantes quantités de neige dans le sud-ouest de la péninsule d'Avalon, à Terre-Neuve-et-Labrador.

La tempête a laissé jusqu'à 50 cm de neige dans certaines régions sur la côte est des États-Unis. D'ailleurs, l'état d'urgence a été décrété dans les États de New York et du New Jersey à la suite des averses de neige et du froid. Les conditions extrêmes ont provoqué l'annulation ou le retard de près de 2700 vols, la fermeture d'administrations et d'écoles et la paralysie d'axes routiers.

Froid intense et économie d'énergie

Des avertissements de refroidissement éolien sont toujours en vigueur, vendredi, dans le nord du Manitoba, de l'Ontario, dans les provinces maritimes et au Québec.

Le froid intense rend la chaussée glissante, notamment sur les ponts et les viaducs. La Sûreté du Québec rapporte de nombreux accidents de la route et conseille aux Québécois d'éviter les déplacements sur les routes de la province en cette période de froid intense.

La température grimpera légèrement en après-midi à l'exception des régions de Saguenay et de l'est du Québec, où le froid s'attardera un peu plus longtemps.

Au Québec, Hydro-Québec demande à ses clients de réduire leur consommation d'électricité en période de pointe afin de l'aider à faire face à la vague de froid. Un porte-parole d'Hydro-Québec, Patrice Lavoie, précise qu'Hydro-Québec a approché le record de vente d'énergie, jeudi vers 17 h. La société d'État a eu besoin de 38 750 mégawatts (MW) à ce moment alors que le record est de 38 797 MW.

La société d'État soutient avoir mis en place plusieurs moyens afin de s'assurer de la fiabilité de son réseau en période de pointe par temps froid, mais elle lance tout de même un appel à la population afin de se donner une marge de manœuvre.

Des records de froid

Des records de froid ont été battus, jeudi, dans plusieurs régions du Québec, les températures minimales variant entre -28 et -42 degrés Celsius. Avec le refroidissement éolien, les températures ressenties étaient de -38 à -52.

À Témiscaming, un record vieux de 92 ans a été battu, avec -34,2 degrés Celsius, près de 4 degrés de moins qu'à la même date en 1922. À Québec, la température de -33,9 degrés Celsius a éclipsé une marque de 1968. À Baie-Comeau, le -37 de 2014 a relégué aux oubliettes le précédent record, -34,4 en 1974.

« C'est une large crête de haute pression qui domine tout l'est du continent, surtout le nord de l'Ontario, le Québec, les provinces Maritimes et le nord-est des États-Unis », explique un météorologue d'Environnement Canada, André Cantin. « C'est une masse d'air très, très froide - frigide - qui a envahi le Québec au cours des derniers jours et le froid est encore là pour quelques jours. »

Le froid intense devrait s'accrocher sur l'ensemble du Québec et des provinces des Maritimes jusqu'au week-end. Le mercure commencera à remonter samedi, tout en demeurant sous les normales de saison, alors qu'on s'approchera des normales saisonnières dimanche, selon M. Cantin. Le mercure remontera près du point de congélation au début de la semaine prochaine avant de retomber sous les normales saisonnières à compter de mercredi prochain.

INOLTRE SU HUFFPOST

Cest l'hiver!