NOUVELLES

Argentine: 44 millions de dollars d'amendes pour les coupures électriques

03/01/2014 03:26 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

Edenor et Edesur, les deux compagnies privés qui alimentent en électricité l'agglomération de Buenos Aires devront payer un total de 44 millions de dollars de dédommagements aux usagers pour les coupures d'électricité de fin 2013.

Le ministre argentin de la Planification Julio De Vido a annoncé les sanctions vendredi après 3 semaines de pénurie d'électricité qui ont affecté divers quartiers de la capitale en pleine canicule estivale et ainsi privé les sinistrés de ventilateur, climatisation ou réfrigérateur.

Le ministre a même averti que les deux entreprises pourraient perdre leur concession pour non respect du contrat.

Toutefois, d'après le gouvernement, moins de 3% de la population a souffert des restrictions d'électricité en raison de pannes sur un réseau obsolète.

La semaine dernière, le chef de cabinet de la présidence Jorge Capitanich avait menacé de nationaliser les deux entreprises privatisées en 1992.

Edenor, ancienne filiale d'Electricité de France (EDF), devra payer 221 millions de pesos (33 millions de dollars) et Edesur s'acquittera de 77 millions (11 millions USD).

Le ministre a ajouté que le gouvernement n'autoriserait pas la hausse des tarifs réclamée par les opérateurs pour investir dans le réseau de distribution et que les factures d'électricité continueraient d'être subventionnées par l'Etat.

jos/cd/ap/jeb

PLUS:hp