NOUVELLES

La vague de froid s'étend au sud de l'Ontario et aux Maritimes

02/01/2014 07:38 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST
Radio-Canada.ca

Des avertissements de refroidissement éolien sont en vigueur pour une troisième journée de suite dans le nord du Manitoba, de l'Ontario, dans les provinces Maritimes et au Québec, où les citoyens doivent limiter leur consommation d'électricité.

Le froid intense atteint également la Saskatchewan où la température est descendue à -36 °C dans cette province.

Les avertissements de refroidissement éolien ont maintenant gagné de nouvelles régions comme le sud de l'Ontario, la totalité de la Belle Province, de l'Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick et plusieurs régions de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le mercure est descendu à -33 °C à Winnipeg, -36 °C à Gillam, -29 °C à Regina, -33 °C à Thunder Bay, -41 °C à Timmins, -17 °C à Toronto, -27 °C à Ottawa, -26 °C à Montréal, -31 °C à Québec, -43 °C à Chibougamau, -40 °C à La Tuque, -41 °C à Val-d'Or, -35 °C à Saguenay, -28 °C à Fredericton, -21 °C à Halifax, -28 °C à Charlottetown et -39 °C à Churchill Falls.

« C'est une large crête de haute pression qui domine tout l'est du continent, surtout le nord de l'Ontario, le Québec, les provinces maritimes et le nord-est des États-Unis », explique un météorologue d'Environnement Canada, André Cantin. « C'est une masse d'air très, très froide - frigide - qui a envahi le Québec au cours des derniers jours et le froid est encore là pour quelques jours. »

Les températures grimperont légèrement vendredi. Le nord de l'Ontario connaîtra notamment un petit réchauffement. Le froid intense devrait s'accrocher sur l'ensemble du Québec et des provinces des Maritimes jusqu'au week-end.

Le mercure commencera à remonter samedi, tout en demeurant sous les normales de saison, alors qu'on s'approchera des normales saisonnières dimanche, M. Cantin. Le mercure remontera près du point de congélation au début de la semaine prochaine avant de retomber sous les normales saisonnières à compter de mercredi prochain.

Un système dépressionnaire apportera de la neige sur l'extrême sud du Québec, la Nouvelle-Angleterre et la Nouvelle-Écosse de vendredi à dimanche. La dépression sera renforcée par un autre système gorgé d'humidité venu du sud des États-Unis qui viendra gonfler la quantité de précipitations dans ces régions.

La dépression laissera de 10 à 30 cm de neige sur la Nouvelle-Angleterre et la Nouvelle-Écosse. Le Québec ne sera qu'effleuré à son extrémité sud par ces précipitations.

Tempête de neige en Nouvelle-Angleterre

Aux États-Unis, la tempête s'étend du Kansas au Maine et amène d'importantes chutes de neige de même que des températures arctiques. La tempête laissera jusqu'à 30 cm de neige, d'ici vendredi, particulièrement dans le sud de la Nouvelle-Angleterre.

« De la neige, forts vents, des températures glaciales et de dangereux refroidissements éoliens sont au menu des prévisions pour la majorité de la région [Nouvelle-Angleterre] », a déclaré l'Agence météorologique américaine par voie de communiqué.

Les autorités prévoient que la tempête créera des problèmes de circulation notamment sur l'autoroute 95 entre New York et Boston.

La tempête, qui survient juste après la période des fêtes au cours de laquelle 94 millions de personnes sont appelées à se déplacer, a forcé l'annulation de quelque 1000 vols et le report de 250 autres. L'aéroport le plus touché par ces perturbations est celui d'O'Hare international de Chicago.

Hydro-Québec en mode économie d'énergie

La société d'État Hydro-Québec demande à ses clients de réduire leur consommation d'électricité en période de pointe afin de l'aider à faire face à la vague de froid qui s'abat sur l'est du Canada et l'ensemble du Québec.

Hydro-Québec anticipe une importante consommation d'électricité en raison du froid intense. La société prévoit avoir besoin de 38 000 mégawatts, mercredi. Le dernier record de consommation enregistré par Hydro-Québec remonte au 23 janvier 2013. La société avait eu besoin, à cette occasion, de 38 797 MW afin de satisfaire les besoins de sa clientèle.

La société d'État soutient avoir mis en place plusieurs moyens afin de s'assurer de la fiabilité de son réseau en période de pointe par temps froid, mais elle lance tout de même un appel à la population afin de se donner une marge de manœuvre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Cest l'hiver!