NOUVELLES

Toronto: Rob Ford se porte candidat aux élections municipales de novembre

02/01/2014 09:18 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST
CP

TORONTO - Le controversé maire de Toronto, Rob Ford, ne laisse pas des mois de scandale stopper son élan: il a déposé jeudi matin son bulletin de candidature pour la course à la mairie de la ville en octobre prochain.

M. Ford s'est présenté quelques minutes à peine après que le registre des candidats ait été ouvert, à l'hôtel de ville. Il a ainsi été le premier à s'inscrire à cette mise en nomination, comme pour bien marquer qu'il ne conçoit aucun doute sur ses capacités à administrer la métropole canadienne.

Il s'est dit confiant de pouvoir se succéder à lui-même au poste de premier magistrat de la métropole, le 27 octobre prochain, même s'il a admis avoir consommé du crack sous influence de l'alcool et avoir prononcé des remarques à caractère sexuel en direct à la télévision — entre autres incidents délicats ayant attiré l'attention du monde entier et fait le bonheur de nombreux animateurs de talk-shows de fin de soirée.

Le maire sortant de Minneapolis, R.T. Ryback, s'est lui aussi mis de la partie, jeudi, en écrivant sur Twitter: «Il ne reste que quelques heures. Je... dois... contenir... mon Rob Ford intérieur».

Lorsque les journalistes lui ont demandé jeudi pourquoi les électeurs devraient lui faire confiance après avoir nié pendant des mois qu'il avait fumé du crack, M. Ford a répondu que «tout cela était personnel».

«Laissez les gens s'exprimez par eux-mêmes, a-t-il ajouté. J'ai le meilleur bilan. J'ai été le meilleur maire que cette ville ait jamais connu.»

M. Ford a inlassablement refusé de prendre congé ou de démissionner depuis que des informations dévoilées en mai ont fait état d'une vidéo où il semblait consommer du crack. La police a annoncé en octobre qu'elle avait mis la main sur cette séquence, mais a refusé de la diffuser. Cinq jours plus tard, le maire a admis avoir consommé de la drogue depuis son entrée en fonction.

En novembre, le conseil municipal lui a retiré l'essentiel de ses pouvoirs de maire, le laissant avec bien peu d'autres fonctions que de couper des rubans protocolaires. Il a qualifié ce geste de «coup d'État», mais a soutenu qu'il changeait ses habitudes de vie, laissant tomber l'alcool et tentant à nouveau de perdre du poids.

Rob Ford, qui est âgé de 44 ans, a été élu trois fois conseiller municipal, avant d'être porté à la mairie aux élections de 2010, avec plus de 47 pour cent des suffrages exprimés.

La conseillère Karen Stintz et l'ancien conseiller David Soknacki ont déjà manifesté leur intérêt pour la prochaine course à la mairie de Toronto. Ils ont jusqu'au 12 septembre pour déposer leur candidature et faire la lutte au maire Ford lors des élections du 27 octobre.

Cependant, des rumeurs ajoutent d'autres noms à la liste de candidats potentiels: la députée néo-démocrate fédérale Olivia Chow, veuve de Jack Layton, de même que l'ancien chef progressiste-conservateur de l'Ontario John Tory et le conseiller Denzil Minnan-Wong.

INOLTRE SU HUFFPOST

Best Rob Ford GIFs