NOUVELLES

Record de froid à Québec pour un 2 janvier

02/01/2014 01:07 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

La vague de froid extrême qui déferle sur la capitale nationale devrait se poursuivre jusqu'à samedi. C'est jeudi que le mercure est à son plus bas.

Selon le météorologue à Environnement Canada André Quentin, un record de froid pour un 2 janvier a même été battu à Québec.

Avec ce temps sibérien, il n'y a pas de précipitations et les routes sont dégagées, mais très glissantes. Même les habitués de la route, comme les chauffeurs de taxi et d'autobus, mettent les automobilistes en garde.

« Ce n'est pas facile. Il faut surveiller la route parce que c'est plus glissant. Il faut faire attention, surtout dans les courbes », fait savoir un chauffeur d'autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Michel Lepire.

Les skieurs peu nombreux sur les pistes

Ce n'est pas la cohue dans les centres de ski. En matinée à Stoneham, des cours ont été annulés et les employés étaient plus nombreux que les skieurs.

« Tantôt, on était les seuls. On était cinq moniteurs, puis il y avait des patrouilleurs », mentionne un moniteur, Nicolas Landry.

Toutefois, le froid n'empêche pas certains mordus de pratiquer leur sport favori. C'est le cas d'un Belge de passage dans la région, Roger Plainque.

« C'est une très belle température. Comme on peut le voir, il n'y a pas grand monde, mais les gens ont tort. Ils feraient bien de venir parce que c'est vraiment le fun par ce froid-là. Pourquoi? Parce que c'est vraiment vivifiant, il y a un magnifique soleil, une luminosité extraordinaire. »

Consommation d'électricité

Hydro-Québec demande à la population de réduire sa consommation d'électricité.

La société hydroélectrique anticipe une consommation d'électricité plus importante dans les prochains jours et demande la collaboration de la population pour assurer la fiabilité du service d'électricité.

Hydro-Québec demande plus précisément aux Québécois de faire attention à leur consommation d'électricité aux heures de pointe, soit ce jeudi entre 16 h et 20 h et vendredi entre 6 h et 9 h et entre 16 h et 20 h.

Selon son porte-parole, Louis-Olivier Batty, l'utilisation de l'eau chaude est un facteur particulièrement important de consommation énergétique. Il conseille donc de reporter de quelques heures l'utilisation d'appareils particulièrement énergivores comme la sécheuse et le lave-vaisselle.

Il suggère aussi de réduire le chauffage d'un ou deux degrés dans l'ensemble des pièces de la maison, surtout celles inoccupées.

PLUS:rc