Huffpost Canada Quebec qc

Les régimes de retraite se portent mieux que jamais, selon une étude

Publication: Mis à jour:
CANADIAN MONEY POCKET
Getty Images

TORONTO - Les régimes de retraite se portent mieux que jamais en plus de 10 ans grâce à la solide performance des marchés boursiers ainsi qu'à la remontée des taux d'intérêt à long terme, selon une étude de la firme Mercer rendue publique jeudi.

L'indice Mercer qui mesure la santé des régimes de retraite à prestations déterminées s'établissait à 106 pour cent en date du 31 décembre dernier, à son plus haut niveau depuis le mois de juin 2001.

Cet indice avait entrepris l'année 2013 à 82 pour cent et atteignait 98 pour cent le 30 septembre dernier.

La firme Mercer estime que près de 40 pour cent des régimes de retraite à prestations déterminées étaient pleinement capitalisés à la fin de 2013, comparativement à seulement six pour cent au début de l'année.

Le rendement des obligations à long terme du gouvernement canadien, un élément clé dans le calcul du niveau de capitalisation des régimes de retraite, s'est établi à 3,2 pour cent à la fin de 2013, alors qu'il était de 2,3 pour cent au début de l'année.

Selon la firme Mercer, une augmentation d'un point de pourcentage des taux d'intérêt à long terme se traduit par une réduction de 10 à 15 pour cent dans le calcul des obligations futures de la plupart des régimes de retraite.

«L'année 2013 a été très bonne pour la plupart des régimes à prestations déterminées», a dit Manuel Monteiro, associé au sein du groupe de stratégie financière de Mercer.

«Les marchés boursiers ont progressé, les taux d'intérêt à long terme ont fortement augmenté et le dollar canadien s'est affaibli, ce qui a permis d'amplifier les rendements sur les investissements à l'étranger», a-t-il précisé.

Aussi sur Le HuffPost:

Le REER: cinq questions de base
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction