NOUVELLES

L'incendie du Chalet des cinq est d'origine criminelle

02/01/2014 05:26 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST
Radio-Canada.ca

L'incendie qui a détruit samedi dernier une auberge de Saint-Côme, dont le grand patron de la Sûreté du Québec (SQ) était copropriétaire, était d'origine criminelle.

C'est la conclusion à laquelle sont arrivés les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui poursuivent leur enquête sur cet incendie.

« Les enquêteurs des incendies criminels se sont rendus à Saint-Côme, ont fait l'examen des décombres du chalet, ils ont également rencontré les premiers intervenants et des témoins. À la suite de ces examens et de ces rencontres, les enquêteurs ont été en mesure de déterminer qu'il s'agissait d'un geste criminel », explique l'agent Daniel Lacoursière, du SPVM.

Le bâtiment qui portait le nom de Chalet des cinq était détenu par le directeur général de la SQ, Mario Laprise, et quatre autres hommes du milieu policier.

Le chalet a été complètement rasé par les flammes dans la nuit de vendredi à samedi dernier.

Le feu s'est déclaré vers 3 h 30 du matin. Le Chalet des cinq est une perte totale. Heureusement, personne n'a été blessé.

Aucun suspect n'a encore été arrêté dans cette affaire, mais le SPVM affirme que l'enquête progresse.

Le ministère de la Sécurité publique avait d'ailleurs transféré l'enquête au SPVM par souci de transparence, la ville de Saint-Côme, dans Lanaudière, étant sur le territoire desservi par la SQ.

Le Chalet des cinq, qui peut héberger une trentaine de personnes dans 12 chambres, était loué au public.