NOUVELLES

C'est le début du 28e Parlement étudiant du Québec

02/01/2014 03:47 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

Le 28e Parlement étudiant du Québec s'est ouvert jeudi à l'hôtel du Parlement. Plus de 140 jeunes siégeront à la place des élus dans l'enceinte de l'Assemblée nationale jusqu'à lundi.

Le Parlement étudiant est une simulation des travaux de l'Assemblée nationale par des étudiants âgés de 18 à 25 ans. On y retrouve deux ailes parlementaires, soit le caucus des Rouges et le caucus des Bleus. À tour de rôle, chacun des participants joue un rôle au sein du gouvernement et dans l'opposition officielle.

Les participants, qui proviennent de toutes les régions du Québec, travaillent depuis un an pour élaborer six projets de loi, deux budgets et deux projets de livre, en plus d'une vingtaine de déclarations ministérielles et de motions.

« C'est vraiment la simulation la plus réaliste des travaux de l'Assemblée nationale », affirme Catherine Lévesque, la responsable des communications du Parlement étudiant.

C'est Ludovic Soucisse, ancien chef bleu et conseiller politique du ministre délégué aux Affaires intergouvernementales Alexandre Cloutier, qui aura l'honneur d'agir à titre de lieutenant-gouverneur durant cette activité.

Pour rendre compte des faits et gestes des députés, une équipe de journalistes produit deux journaux distincts chaque jour ainsi que des reportages radiophoniques et télévisuels qui alimentent les débats tout au long de la simulation.

Depuis plus de 25 ans, près de 2000 jeunes de 18 à 25 ans ont fait l'expérience des rouages du système parlementaire québécois. Certains d'entre eux sont d'anciens ou d'actuels députés.

PLUS:rc