NOUVELLES

Une marche pour la démocratie à Hong Kong

01/01/2014 07:44 EST | Actualisé 03/03/2014 05:12 EST

La traditionnelle manifestation du Nouvel An à Hong Kong a été l'occasion mercredi de réclamer l'instauration du suffrage universel pour l'élection de dirigeants politiques. Des milliers de personnes ont marché du parc Victoria jusqu'au quartier des finances pour presser Pékin à tenir des élections.

Ce rassemblement survient un mois après le lancement d'une consultation publique sur le prochain système électoral de Hong Kong, qui est revenue à la Chine en 1997, avec un statut d'autonomie, après avoir été une colonie britannique.

« Nous sommes des citoyens de Hong Kong, nous devons voter », a déclaré à l'agence AFP Sharon Tang, une employée de bureau de 49 ans qui a participé à la manifestation. Comme les autres participants à la marche, elle reproche au chef de l'exécutif hongkongais, Leung Chun-ying, de faire le jeu de Pékin.

En fait, la Chine a promis d'instaurer le suffrage universel direct pour l'élection du chef de l'exécutif d'ici trois ans et pour le Parlement en 2020. Toutefois, certains doutent des promesses de Pékin, l'échéance étant souvent retardée.

Quelque 50 000 manifestants étaient attendus. Aucun chiffre officiel sur le nombre de participants n'a toutefois été révélé.

Depuis sa rétrocession à la Chine, Hong Kong a le statut de région administrative spéciale avec une certaine autonomie. Les Hongkongais bénéficient d'une liberté de parole qui est inconnue sur le continent, mais dans la réalité Pékin contrôle largement la vie politique locale.

PLUS:rc