NOUVELLES

Afrique du Sud: Albert et Charlene de Monaco sur les pas de Mandela

01/01/2014 04:34 EST | Actualisé 02/03/2014 05:12 EST

Le prince Albert II de Monaco et son épouse sud-africaine Charlene devaient se rendre mercredi à Mvezo (sud), le village natal de Nelson Mandela, a indiqué Mandla Mandela, l'aîné des petits-fils du héros de la lutte anti-apartheid qui en est le chef traditionnel.

"Le prince Albert et la princesse Charlene voyagent dans la région pour évaluer les façons dont ils peuvent contribuer à atténuer les nombreux problèmes auxquels sont encore confrontés les habitants de Mvezo et des villages environnants", a expliqué Mandla dans un communiqué.

Le couple princier va être informé des progrès des projets de Mandla dans le village, qui comprennent une clinique, un centre d'accueil et la future "école Mandela de science et de technologie" où se dresse depuis quelques semaines la sculpture d'un arbre de la sagesse de 11 mètres de haut, hommage au grand homme disparu le 5 décembre.

"Nous avons l'intention de dépenser l'essentiel de notre énergie pour promouvoir les initiatives de développement à Mvezo et dans les zones rurales alentour afin que ces zones bénéficient également des fruits de notre liberté. Si nous y parvenons, cela fera sourire Madiba", a noté Mandla Mandela, appelant son illustre grand-père de son nom de clan, affectueusement repris par la plupart des Sud-Africains.

Mandla, qui est aussi un député de l'ANC --le parti de son grand-père, au pouvoir en Afrique du Sud-- est accusé de vouloir développer son propre mémorial à Nelson Mandela à Mvezo.

Il est brouillé avec le reste de sa famille depuis qu'il y a fait transférer sans concertation en 2011 les dépouilles de trois enfants morts de Mandela. Il a été contraint par la justice de rendre les corps, qui ont été réenterrés en juillet dans le village de Qunu (sud), où Nelson Mandela avait passé les plus belles années de son enfance et où il a lui-même été inhumé le 15 décembre.

liu/sd

PLUS:hp