NOUVELLES

Retour en Iran d'un ex-négociateur nucléaire proche de Rohani

31/12/2013 04:12 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Un ex-négociateur nucléaire et un proche du président iranien Hassan Rohani est rentré en Iran après avoir été condamné en 2008 à deux ans de prison avec sursis pour action contre la "sécurité nationale", a rapporté mardi l'agence Irna.

"Je suis rentré en Iran pour y rester", a déclaré lundi soir aux journalistes Hossein Moussavian, qui participait aux obsèques de la mère du ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, dont il est un proche.

M. Moussavian, qui était dans le collimateur de l'ancien gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad, s'était installé pendant quelques années aux Etats-Unis où il donnait des interviews prônant un accord entre l'Iran et les grandes puissances sur le dossier nucléaire.

Il était le porte-parole de l'équipe de négociateurs nucléaires lorsque M. Rohani la dirigeait de 2003 à 2005.

En 2008, il avait été condamné en avril 2008 à deux ans de prison avec sursis et cinq ans de privation de fonction publique pour action contre "la sécurité nationale".

M. Moussavian avait été brièvement emprisonné en 2007, puis poursuivi en justice sous l'accusation de "collaboration" avec l'ambassade de Grande-Bretagne.

Il avait été initialement accusé d'espionnage et de contacts avec des ambassades étrangères, mais finalement cette accusation avait été abandonnée. Cela avait provoqué les critiques de l'ex-président conservateur Mahmoud Ahmadinejad (2005 - 2013), qui avait demandé que "les minutes des discussions entre M. Moussavian et les diplomates étrangers soient publiées".

Le 24 novembre, l'Iran et les grandes puissances ont négocié à Genève un accord historique sur le nucléaire; en échange d'une suspension partielle des sanctions internationales, Téhéran s'est engagé à cesser l'enrichissement d'uranium à plus de 5% pendant six mois, à suspendre la construction du réacteur à l'eau lourde d'Arak et à accorder un accès accru des inspecteurs internationaux aux sites sensibles.

Cet accord ouvre la voie à six mois de délicates tractations pour obtenir un accord "complet".

sgh/tp

PLUS:hp