NOUVELLES

Le Franco-Ontarien Bernard Grandmaître reçoit l'Ordre du Canada

31/12/2013 10:45 EST | Actualisé 02/03/2014 05:12 EST

L'homme politique franco-ontarien désormais à la retraite, Bernard Grandmaître, devient membre de l'Ordre du Canada pour avoir contribué au rayonnement de la francophonie en Ontario.

Maintenant âgé de 80 ans, Bernard Grandmaître a été maire de l'ancienne Ville de Vanier pendant 10 ans, de 1974 à 1984, bien avant que celle-ci ne soit intégrée à Ottawa. M. Grandmaître a aussi été le député provincial de la circonscription d'Ottawa-Est, sous la bannière libérale, de 1984 à 1999.

En 1985, il est nommé ministre des Affaires municipales et ministre délégué aux Affaires francophones. Un an plus tard, il signe un de ses plus hauts faits d'armes, à savoir l'adoption de la Loi sur les services en français.

Le texte oblige désormais le gouvernement de l'Ontario et les prestataires de services gouvernementaux à offrir des services en français dans les 25 régions désignées de la province.

« Quand on reçoit un tel honneur [l'Ordre du Canada], ça me rappelle de vieux souvenirs de 1986 lorsque j'avais présenté le projet de loi sur les services en français à Toronto. Alors cela fait que c'est toute une joie pour moi », affirme M. Grandmaître.

Au cours des dernières années, Bernard Grandmaître a aussi reçu de nombreux honneurs, dont un doctorat honorifique décerné par la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa et un autre de l'Université Laurentienne.

« C'est certainement un modèle à suivre pour les jeunes franco-ontariens qui veulent se lancer en politique. Aujourd'hui sa santé diminue. C'est de valeur, parce qu'on a vraiment besoin de lui plus que jamais », souligne la militante franco-ontarienne Gisèle Lalonde, qui le côtoie depuis sa jeunesse.

PLUS:rc