NOUVELLES

Un hélicoptère chinois au secours du navire russe

30/12/2013 06:25 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Un hélicoptère chinois volera au secours des passagers du navire russe prisonnier des glaces dans l'Antarctique. Le MV Akademik Shokalskiy est prisonnier des glaces depuis près d'une semaine, soit depuis mardi dernier.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que l'hélicoptère chinois allait évacuer les passagers du bateau. « La décision a été prise d'évacuer 52 passagers et quatre membres d'équipage par un hélicoptère du bateau chinois Xue Long, si les conditions météorologiques le permettent », a précisé le ministère dans un communiqué.

Il s'agira de la quatrième tentative pour secourir les 74 personnes qui se trouvent à bord du navire russe qui transporte des touristes ainsi que des scientifiques australiens, britanniques et néo-zélandais. Ils sont tous en bonne santé.

Un brise-glace australien qui devait secourir le bateau a dû abandonner sa mission. L'Aurora Australis s'est approché à 10 milles nautiques (18,5 km) du MV Akademik Shokalskiy, mais le mauvais temps a forcé le navire australien à faire demi-tour.

« La zone dans laquelle le MV Akademik Shokalskiy est coincé enregistre actuellement des vents de 30 noeuds [56 km/h] et des chutes de neige », ce qui rend la navigation périlleuse, a affirmé l'Autorité australienne de la sécurité maritime (AMSA).

Deux autres tentatives pour leur venir en aide avaient aussi échoué. Un brise-glace français et un autre chinois ont tenté d'aller délivrer le navire russe, mais ces deux bateaux n'ont pas été en mesure de briser l'épaisse banquise.

C'est l'hélicoptère qui se trouve sur le brise-glace chinois qui sera utilisé pour tenter d'extirper les 52 passagers. Il n'avait pas pu décoller auparavant en raison des conditions météo.

Le navire est parti reproduire une expédition menée en Antarctique entre 1911 et 1914 par l'explorateur australien sir Douglas Mawson.

PLUS:rc