NOUVELLES

Syrie: le régime dit avoir évacué 5.000 civils bloqués près de Damas (agence)

30/12/2013 05:08 EST | Actualisé 28/02/2014 05:12 EST

Le régime syrien a affirmé avoir évacué le weekend dernier plus de 5.000 habitants d'Adra, près de Damas qui étaient selon lui "bloqués" par les rebelles qui combattent l'armée dans cette ville, selon l'agence officielle Sana.

"Grâce aux efforts de l'armée syrienne, le ministère des Affaires sociales a évacué plus de 5.000 habitants de la ville d'Adra", a indiqué Sana tard dimanche, précisant que l'opération s'était déroulée samedi.

"Ils étaient bloqués par les groupes terroristes et sont actuellement dans un endroit sûr", poursuit l'agence. Le mot "terroriste" désigne les rebelles dans la terminologie du régime.

Une source militaire également citée par Sana a indiqué que l'armée était "parvenue à évacuer un grand nombre des habitants d'Adra qui étaient bloqués par les groupes terroristes armés, qui les avaient terrorisés".

Il n'était pas clair ce que l'agence entendait par "bloqués".

La zone industrielle d'Adra, une ville pro-régime située sur l'une des routes principales menant à la capitale Damas, avait été attaquée le 11 décembre par des groupes rebelles et jihadistes et les combats font rage depuis entre l'armée et les insurgés.

Au moins 32 civils, en majorité des alaouites (une branche du chiisme et la confession du président Bachar al-Assad), ont été tués par les rebelles dans la ville, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La guerre en Syrie, partie d'une révolte pacifique contre le pouvoir réprimée dans le sang, oppose les rebelles, la plupart sunnites comme la majorité de la population syrienne, au régime de M. Assad, qui appartient à la minorité alaouite.

rim/ram/cbo

PLUS:hp