NOUVELLES

Les Manitobains affrontent une nuit à -50

30/12/2013 06:09 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Un avertissement de refroidissement éolien extrême est en vigueur pour lundi et mardi dans tout le Manitoba.

Environnement Canada prévoit que cet effet du vent combiné à de basses températures pourrait atteindre un indice de -45 à -50 selon les secteurs de la province, qui sont par ailleurs tous peints en rouge sur la carte des avertissements de l'agence météorologique, car aucun endroit n'est épargné.

Le tout est dû à une crête arctique allant du nord-ouest de l'Alberta au sud du Manitoba.

« [Celle-ci] fera persister une masse d'air d'un froid cinglant sur le Manitoba au cours des prochains jours », écrit Environnement Canada.

Des engelures peuvent survenir en moins de 10 minutes avec un tel refroidissement éolien.

À Winnipeg, le mercure doit chuter à -38°C au cours de la nuit de lundi, mais l'indice de  refroidissement éolien sera près de -50. Des conditions semblables sont prévues pour les nuits de mardi et de mercredi.

La Ville a demandé aux citoyens d'être patients, car la collecte des ordures a été remise à Winnipeg en raison de l'impact du froid extrême sur les travailleurs et les équipements.

Les températures moyennes pour le sud du Manitoba à cette époque de l'année sont un minimum de -23°C et un maximum de -13°C.

Froid, mais pas un record

Il fait froid, mais pas suffisamment pour atteindre un record, précise le météorologue, Dale Marciski, d'Environnement Canada.

Le mois de décembre le plus froid de l'histoire à Winnipeg remonte à 1879, quand la ville a connu une température moyenne mensuelle de -26°C.

La température moyenne mensuelle jusqu'ici en décembre à Winnipeg est de -20°C. Ce n'est pas suffisamment bas pour la deuxième ou même la troisième place sur la liste des mois de décembre les plus froids de l'histoire de la capitale manitobaine.

Un record historique d'achalandage pour le CAA

D'autre part, le club manitobain de l'Association canadienne des automobilistes (CAA) croit qu'il atteindra, en décembre, un record historique d'achalandage.

Il a déjà reçu 18 500 appels depuis le début du mois, soit à peine 200 de moins que le record de 18 700 atteint en janvier dernier.

Toutefois, avec les conditions du temps prévu d'ici la fin du mois, le CAA s'attend à dépasser ce sommet.

Les équipes du club d'automobilistes ont été surprises par les températures extrêmes des derniers temps, explique la porte-parole du CAA, Liz Peters.

« Nous nous préparons pour ce que nous attendions en janvier, mais qui est déjà là et nous nous demandons ce que janvier nous réservera tout en souhaitant que ce ne soit pas pire », dit-elle.

Liz Peters note que le mois de décembre est normalement un mois plutôt calme pour le CAA.

PLUS:rc